WiMAX : bisbille entre Buzz Broadband et Airspan

Le par  |  0 commentaire(s)
buzz broadband logo

Après que l'opérateur autralien Buzz Broadband a abandonné le déploiement d'un réseau WiMAX à cause de performances jugées insuffisantes, son fournisseur Airspan suggère que le problème n'est pas là où on le pense.

buzz broadband logoPetite panique dans l'écosystème WiMAX, depuis que le fournisseur de services australien Buzz Broadband a décidé d'abandonner la mise en service de son réseau, jugeant ses performances catastrophiques, lors d'une conférence organisée en Thaïlande la semaine dernière.

Ce coup d'éclat, qui n'est pas fait pour rassurer les acteurs de cette technologie pour laquelle les observateurs commencent à questionner sa viabilité face à un concurrent LTE ( Long Term Evolution ) conquérant, jette un froid sur l'ensemble de l'écosystème.

Garth Freeman, CEO de Buzz Broadband, a ainsi fait état publiquement d'un " désastre " après avoir préparé un réseau WiMAX 802.16d ( WiMAX en usage fixe ). Son déploiement semble montrer des performances très faibles dès que la portée dépasse 2 km autour de la station de base, dans un environnement NLOS ( Non line of sight, donc en présence d'obstacles ) et des temps de latence pouvant aller jusqu'à 1000 ms, incompatibles avec les usages prévus de VoIP.


Autre son de cloche chez le fournisseur WiMAX Airspan
airspan logoVu sous cet angle, l'expérience de Buzz Broadband a en effet de quoi inquiéter. Pourtant, pour Airspan, le fournisseur d'équipements WiMAX du fournisseur de services, c'est surtout là le résultat d'une affaire de recherche d'économies mal placée.

Airspan indique que Buzz Broadband avait le choix entre des stations de base pour micro-cellules et pour macro-cellules, et que l'opérateur a pris les premières, moins chères, tout en espérant en tirer les performances pour se rapprocher de celles d'un réseau macro.

Pour réduire les coûts au minimum, Buzz Broadband aurait donc sous-dimensionné son réseau sans fil, avec des conséquences sur le QoS ( Quality of Service ) incompatibles avec des exigences de qualité pour des services VoIP.

Alors, véritable problème de performances du WiMAX ou mauvaise appréciation des besoins ? Cette affaire n'est en tous les cas pas de nature à rassurer les opérateurs hésitant entre diverses options pour leurs prochains réseaux sans fil à haut débit.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]