Windows 7 : accélération DirectX 10 sur le CPU

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Custom PC
Windows-7_Logo

La fonction WARP doit permettre à Windows 7 d'exécuter Direct3D 10 et 10.1 sur le CPU et de pallier dans certains cas l'absence d'accélération 3D matérielle.

Windows 7_LogoA la sortie de Windows Vista intégrant l'API graphique DirectX 10, ce fut un peu la pagaille avec parfois du matériel incapable d'en tirer parti et donc l'utilisateur de dire au revoir aux effets de l'interface Aero à moins de changer sa carte graphique.

Pour Windows 7, Microsoft semble décidé à éviter une telle confusion via un nouveau composant dénommé WARP pour Windows Advanced Rasterization Platform. Prochainement présent dans Windows 7, WARP autorisera le rendu graphique sous DirectX 10 avec des processeurs x86 qui pourront décharger le GPU de cette tâche en offrant un support complet de Direct3D 10 et 10.1.

La configuration minimale annoncée par Microsoft pour bénéficier de WARP 10 est un CPU cadencé à 800 MHz sans la nécessité du jeu d'instructions MMX, SSE ou SSE2, et 512 Mo de RAM. A " ce prix là ", l'accélération DirectX 10 pourra s'effectuer sur le CPU, Microsoft indiquant tout de même que WARP 10 fonctionnera mieux sur des processeurs multi-coeur avec SSE 4.1.

L'objectif n'est pas tant de rivaliser avec les cartes graphiques 3D dédiées pour faire tourner les derniers jeux vidéo mais plus de permettre l'exécution de l'interface utilisateur Aero sans le recours au processeur graphique.

A titre indicatif, Microsoft a déjà publié les performances obtenues avec WARP 10 (en développement) lors de l'exécution du jeu Crysis (résolution 800x600) :
  • Core i7 8 Core,  3.0 GHz : 7.36 FPS (frames par seconde)
  • Penryn 4 Core, 3.0 GHz : 5.69 FPS
  • Penryn 2 Core, 3.0 GHz : 3.48 FPS
  • Core 2 Duo à 2.6 GHz : 2.83 FPS
  • Core 2 Duo à 2.4 GHz : 2.62 FPS
  • Core 2 Duo à 2.1 GHz : 2.20 FPS
  • Xeon 8 Core, 2.0 GHz : 4.72 FPS
  • AMD FX74 4 Core, 3.0 GHz : 3.43 FPS
  • Phenom 9550 4 Core, 2.2 GHz : 3.01 FPS

Dans les mêmes conditions de test, avec des GPU :
  • NVIDIA 8800 GTS : 84.80 FPS
  • NVIDIA 8500 GT : 41.99 FPS
  • NVIDIA Quadro 290 : 29.78 FPS
  • NVIDIA 8400 GS : 33.89 FPS
  • ATI 3400 : 37.18 FPS
  • ATI 3200 : 29.77 FPS
  • ATI 2400 PRO : 29.83 FPS
Avec Intel et DirectX 10 intégré : 5.17 FPS.

Reste à savoir si WARP aura un impact néfaste sur la durée de vie du CPU ou sur la consommation d'énergie.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #368311
pour le commun des acheteur de pc tous monter

à condition qu'ils lisent en bas de pages les lignes écris en très petit

vous être des couillons pour croire qu'une carte directX 9 ou moins feras fonctionner une application DX10 et plus comme sur une carte graphiques native
Le #368411
Bonne nouvelle cette prise en charge. Ca devient le standard de partout on dirait.
Le #368451
Quand Microsoft fait du "software rendering", il lui donne un nom et le fait passer pour une nouvelle fonctionnalité qui déchire! Ils sont forts quand même.
Le #368571
ce qui n'est pas dit dans la news, c'est que microsoft vient de donner cette technologie à intel.

Ca veut dire quoi ? qu'intel aurait les moyens de tuer les fabricants de cartes graphiques en mettant quelques 10aines de cpu x86 ensemble. Pas de grosse lib logiciel a gérer, microsoft a déjà fait un énorme boulot. Bonjour le SLI avec 16 cpus, le rendering completement parallélisé.... Ca risque de faire mal à nvidia et a ati sur le long terme. Trés mal.
Le #368761
graveen nvidia et AMD/ATI ont de quoi faire mal a Intel également : un simple CPU arm pour gerer les I/O et leur monstre de puissance pour tout le reste.


Le #368811
Trop bien, après la révolution du Transform and Lightning qui est à l'origine des premiers GPU, qui déchargeait le CPU du calcul 3D, voici qu'on fait marche arrière, que ça s'appelle WARP et pour un résultat minable de quelques FPS. Aucun intérêt, me thinks.
Le #369311
Pas de quoi pavoiser avec un FPS aussi minable. Comme le disait Gab c'est un retour en arrière à la préhistoire de la micro-informatique sutout qu'il n'utiliserait même pas les intructions multimédias des procs.
Je pensais que l'avenir aurait été dirigé plus vers une délocatisation des routines graphiques sur les CG.
Le #369731
C'est pas un retour en arrière, c'est une solution suplémentaire si la carte graphique ne s'en sort plus... Typiquement, c'est pour les portables qui ont souvent une carte graphique des plus limitées. L'accélération graphique via GPU est encore et toujours d'actualité.

Mieux vaut soutraiter les calculs aux CPU que de rien avoir du tout non ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]