Windows 7 : maintien de l'UAC mais amélioration

Le par  |  21 commentaire(s)
logo_windows_seven_thumb

L'une des fonctionnalités parmi les plus controversées de Windows Vista sera reconduite chez son successeur. L'UAC ou contrôle de compte de l'utilisateur sera présent dans Windows 7 mais amélioré.

logo_windows_seven_thumbUAC pour User Account Control a fait son apparition dans Windows Vista, et une apparition très remarquée parfois vécue comme une agression par de nombreux utilisateurs qui ont en horreur cette fonctionnalité qui ne leur veut pourtant que du bien. Lorsque UAC est activé, l'utilisateur lambda se voit attribuer des privilèges restreints, par opposition aux droits administrateur, et l'impossibilité de modifier les paramètres de sécurité du système. A chaque action jugée à risque, il est alerté par des notifications du caractère potentiellement dangereux de cette dernière pour l'intégrité de son système. Parfois presque du harcèlement mais sciemment pensé et revendiqué par Microsoft.

Lors de la conférence RSA 2008 d'avril, David Cross qui a participé à l'élaboration de l'UAC avait en effet indiqué que ce pari du harcèlement portait ses fruits avec non seulement des utilisateurs plus sensibilisés au domaine de la sécurité informatique mais également des éditeurs de logiciels tiers qui ont parfois la fâcheuse tendance de concevoir des applications s'installant avec les droits administrateur. De fait, UAC sera dans Windows 7.

Dans un billet sur le blog officiel consacré à Windows 7, Ben Fathi qui occupe chez Microsoft le poste de vice-président de la Windows Core Operating System Division, a confirmé la présence d'UAC dans le successeur de Vista qui devrait lever le voile sur une partie de ses secrets d'ici la fin du mois. Pas véritablement une surprise d'autant que Fathi avance que les alertes UAC générées par des applications ou des tâches ont enregistré une forte baisse, preuve que de moins en moins d'entre elles sollicitent inutilement des privilèges administrateur. Etant bien évidemment attendu que les utilisateurs ne désactive pas UAC, ce qui serait le cas pour 88 % des utilisateurs selon une étude interne de Microsoft citée en avril par Cross.


L'UAC reconduit dans Windows 7
Ce sera donc rebelote pour l'UAC dans Windows 7 mais sous une forme améliorée en tenant compte des retours d'expérience. " Nous avons entendu haut et fort que vous êtes frustrés. Vous trouvez les messages de l'UAC trop fréquents, ennuyeux et confus. Nous voulons toujours vous fournir le contrôle sur les changements qui peuvent affecter votre système mais nous voulons vous offrir une meilleure expérience ", a déclaré Fathi qui a évoqué pour l'UAC dans Windows 7, plus d'options dont la possibilité de choisir le nombre de notifications qui seront reçues, la réduction du nombre de messages inutiles et de doublons, l'affichage d'une information supplémentaire et plus pertinente dans l'interface utilisateur.

Selon Fathi, des premiers tests en interne de l'UAC nouvelle formule auraient donné satisfaction avec 83 % des participants aptes à mieux comprendre le pourquoi de l'affichage d'une notification. " Ils ont préféré les nouveaux concepts d'UAC parce qu'ils sont simples, mettent en évidence les éditeurs concernés et sûrs, fournissent l'origine du fichier et demandent une question compréhensible ".


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #336081
Il est vrai que l'outil à la sudo (qui existe depuis le début des années 1980) a été mal accueilli par les utilisateurs de Microsoft.

Il faut dire que ne pas avoir inséré dès la début de Windows un système de compte restreint pour le premier utilisateur créé a généré des "mauvaises habitudes" de la part des développeurs et des utilisateurs.
Le #336111
Le mot "restreint" de ton commentaire est un terme que je n'aime pas. J'aurais nettement préféré le nom de compte normal ou usuel. Si GNU/Linux a totalement raison de mettre en place cette sécurité somme toute simple, Microsoft ne s'est guère empressé de communiquer là-dessus. En fait UAC est la négation même (et l'aveu de cette négation) de la fameuse campagne "Get the facts". Dès que NTFS est apparu, il aurait fallu mettre en avant ces protections.

Ensuite, il serait certainement temps pour Microsoft d'apprendre ce que le mot Administrateur implique, et par là ce que ça veut dire. Mais il est possible que des subtilités existent chez les américains au sujet de ce terme "administrateur". Le plein accès à l'ensemble du système n'est toujours pas d'actualité.
Le #336321
Moi tant que l'option se désactive facilement, je me fous qu'ils la mette sur leur Windows 7, jamais je n'accepterai d'être limité, je suis un Power User et jamais je n'accepterai que mon système me tape sur les doigts et me dise quoi faire.
Le #336351
c'est bien dodge, tu es un power user, tu as tout compris à l'informatique ...
Le #336401
Dodge34: ca tombe bien, virus.exe est egalement un "power-user", et est tout a fait content de pouvoir faire ce qu'il veut sur ce qui est desormais SON ordinateur...
Le #336451
Un gentil javascript ou un petit Flash aimerait bien venir faire le power-user sur ta machine pour y rigoler un peu
Le #336471
@Dodge34:

Visiblement, t'es pas un "power user", mais des nombreux gars qui croient tout savoir.

Même un administrateur, un vrai de vrai, il utilise pas de compte administrateur pour toutes les taches. C'est à réserver aux taches administratives, pour des raisons de sécurité évidente (pour un power user, pas pour toi visiblement )

Faire certaines taches sous un compte utilisateur, ça "limite" pas l'utilisation, ça empêche les boulettes (de l'utilisateur, mais surtout des programmes qu'il contrôle pas forcement, qui s'exécute à partir de son compte), et quand une tache nécessite un accès admin, bah ça le demande (donc aucune limite à l'utilisation)



Le #336481
Je maintiens le mot restreint, car cela montre bien que tous les droits ne sont pas accorder.

Cela fait des années que les unix utilisent ce système et pour casser une distro linux ou un autre unix avec un simple compte utilisateur, faut le vouloir.
Le #336491
"Cela fait des années que les unix utilisent ce système et pour casser une distro linux ou un autre unix avec un simple compte utilisateur, faut le vouloir."
--
Meme en le voulant, a part une faille exploitee délibérément, tu ne peux pas casser le systeme a partir d'un simple compte user.
Au pire, tu devras supprimer le dossier "home", et tu perdras le contenu du compte en question.
Le #336591
edzilla >En même temps, c'est exactement le but de 99% des malwares d'acceder aux fichiers persos ou d'utiliser le compte courant pour envoyer du spam...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]