Messenger : Cuba mécontent de l'embargo de Microsoft

Le par  |  6 commentaire(s)
Live_Messenger_Logo

Cuba critique la décision de Microsoft de bloquer l'utilisation du service de messagerie instantanée après dix années de service.

Live_Messenger_LogoComme nous le relations à la mi-mai, Microsoft a décidé de désactiver son service de messagerie instantanée pour cinq pays frappés d'embargo par les États-Unis. En Syrie, Iran, Corée du Nord, au Soudan et à Cuba, les utilisateurs d'Internet ne peuvent donc plus se connecter à Windows Live Messenger. L'Associated Press rapporte que cette décision de Microsoft a été critiquée par Cuba, la presse cubaine parlant notamment d'une violation sévère des droits des Cubains, alors que le service de Microsoft était fonctionnel depuis près de dix ans.

Selon le directeur du département Windows Live Product Management de Microsoft, s'il bénéficie aujourd'hui d'une couverture médiatique, ce blocage date en réalité de la fin de l'année dernière à l'occasion du lancement de la dernière version des produits Windows Live.

Pour Dharmesh Mehta, Microsoft est ainsi l'une des grandes sociétés impliquées dans l'Internet à avoir pris des mesures pour ne pas faire commerce avec des marchés sanctionnés par les USA. Toutefois, il précise :

" Microsoft soutient les efforts visant à assurer que l'Internet demeure une plate-forme libre et ouverte pour le contenu et le commerce. Les gouvernements devraient faire preuve de retenue dans la régulation de l'Internet. "

Cuba qui semble enclin à adopter le logiciel libre pour remplacer les applications Windows et ainsi se soustraire aux décisions de sociétés technologiques US ( avec également une limitation au niveau des licences logicielles accordées ), bénéficie d'une connexion Internet fournie via satellite par des pays comme le Canada et l'Italie.

Faute de bande passante suffisante, l'Internet est essentiellement réservé aux écoles, lieux de travail et bureaux de poste, précise l'AP, tout en soulignant que Cuba manie aussi la censure.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #467561
Lamentable.
Quand on pense que Microsoft a toujours voulu se donner une image de visionnaire... Pourtant dans ce dossier, ils vont à contre-courant de la marche du monde, puisqu'il semble que les relations entre Cuba et les États-Unis s'orientent vers une certaine détente...
Je souhaite à Cuba d'adopter au plus vite le "tout logiciel libre".
Le #467591
text2texte >Ils suivent la loi...
Le #467611
Microsoft, suivre la loi ? Quelle bonne blague …
Le #467631
"tout en soulignant que Cuba manie aussi la censure."
Tout comme la France alors à quand l'embargo de M$ sur la France. (ça serait peut-être pas une mauvaise chose...)

Le #467801
gandalf: quand on sera pauvres, microsoft se permettra de nous bloquer
Le #467861
C'est faux cul, ils vendent windows mais coupent un service gratuit.
En plus, un service qui permet la liberté d'expression.
N'importe quoi, donc la loi c'est vendez des produits aux pays dissidents mais interdisez à ces pays des moyens de toucher la liberté du doigt.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]