Wireless Power Consortium : développer la recharge sans fil

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Wireless Power Consortium
Wireless Power Consortium logo

Recharger son appareil mobile sans câble, en le posant simplement sur un support pour un transfert d'énergie par induction, cela existe déjà sur le marché. Pour en favoriser la standardisation, et donc la démocratisation, le Wireless Power Consortium est né.

Wireless Power Consortium logoLa recharge par induction d'appareils électroniques est un sujet en vogue depuis plusieurs années mais le manque de standardisation rend difficile son adoption de masse. Les industriels disposant d'une telle solution doivent convaincre les fabricants de l'intégrer dans leurs produits tandis que ces derniers n'ont aucune visibilité sur la pérennité du dispositif.

Pour remédier à ces problèmes et donner la possibilité à la recharge sans fil de se développer, une initiative vient d'être lancée au Hong Kong Science Park. Le Wireless Power Consortium se donne pour mission d'identifier et de proposer des solutions pour lever les obstacles et faciliter l'interopérabilité des matériels.

Le Consortium veut donc mettre en place un standard dont l'application permettra le fonctionnement de tout type de système de recharge sans fil avec tout appareil compatible, quel que soit le fabricant concerné. La multiplication des gadgets électroniques entraîne aussi celle des chargeurs et câbles nécessaires pour leur alimenter et des dispositifs de recharge sans fil représentent des opportunités de plus en plus grandes dans ce contexte.

Wireless Power Consortium schema
Schéma d'un dispositif de recharge sans fil

La recharge par induction ne manque que d'un standard

L'induction magnétique est le principe physique qui sera mis en avant par le Wireless Power Consortium. Connu depuis longtemps, il est déjà utilisé pour recharger de petits matériels comme les brosses à dent électrique et quelques fabricants proposent déjà des solutions propriétaires de recharge utilisant ce procédé, en attendant le soutien d'acteurs majeurs.

Les avantages de l'induction sont la courte portée de ses effets, l'absence d'interférences avec d'autres systèmes sans fil et sa simplicité de fonctionnement. Le standard à mettre en place devra assurer la recharge de gadgets électroniques consommant 5 Watts ou moins : téléphones portables, baladeurs multimédia, consoles de jeu portables, etc.

Ultérieurement, un standard pour des produits plus gourmands en énergie sera proposé. Le Wireless Power Consortium est constitué de huit membres fondateurs : ConvenientPower, Fulton Innovation, Logitech, National Semiconductor Corporation, Royal Philips Electronics, Sanyo Electric, Shenzhen Sang Fei Consumer Communications et Texas Instruments. Il est ouvert à toute société souhaitant participer au développement du standard pour la recharge sans fil.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #378141
Une question très importante n'est pas soulevée ici : qu'en est il des pertes d'énergie résultantes ? J'imagine que ce type de transfert d'énergie est moins efficace qu'une connexion filaire. Si oui, il faut à tout pris faire barrage à ce truc : l'heure n'est pas à créer de nouvelles sources de gachi d'énergie, il faut plutôt tout faire pour en économiser, il y a urgence.
Le #378161
C'est en effet une question cruciale. Le Consortium reconnaît que l'induction perd rapidement de l'efficacité en fonction de la distance mais pense qu'à très courte portée, elle peut représenter une alternative aux câbles.

Pas question de proposer de recharger l'appareil mobile à distance. Il faudra le placer à proximité immédiate de la surface d'induction, comme le poser sur un panneau.
Le #378171
et donc si on le souleve alors qu'il est en charge (ex: lors d'un appel) la charge s'arrete...

Merci bcp pour la durée de vie des batteries
Le #379051
il y a des effets sur l'organisme ? (bien sûr, on va me répondre que non certainement pas ).

sinon effectivement le gaspillage manifeste d'energie me semble aussi important.

enfin difficile de savoir faute d'éléments pour comparer.


Le #379211
Très bonne initiative. Un seul chargeur pour tout les appareils. Fini le gaspillage écologique avec un chargeur par appareil. On se mélange à force.
Le #379411
Je doute que ce procédé permette de n'avoir qu'un seul chargeur pour tous les appareils. A mon avis, le seul progrès, c'est la fait de "poser" l'appareil, au lieu de "brancher". Il n'empêche que, chaque appareil ayant besoin d'une tension et intensité différent, chacun devrai sans doute avoir sa propre "plateforme de rechargement". Bref, intérêt à peu près nul.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]