World of Warcraft, Second Life et Xbox Live infiltrés par les services de renseignement

Le par  |  6 commentaire(s)
Warcraft : Orcs and Humans - vignette

D'après des documents fuités par Edward Snowden, rien ne doit échapper à la surveillance des services de renseignement américains et britanniques, pas même l'univers du jeu en ligne dont World of Warcraft.

Aidées par les services britanniques, les grandes oreilles américaines semblent ne rien vouloir oublier à la lumière des révélations liées à de nouveaux documents fuités par Edward Snowden. Difficile de dire où cela va s'arrêter.

Ces documents rapportés par le New York Times, le Guardian et ProPublica datent de 2008. Presqu'une autre époque et il n'est pas établi que ce qui était valable en 2008 le soit encore actuellement.

World of Warcraft - vignetteLire que des espions américains et britanniques ont infiltré World of Warcraft et le monde virtuel Second Life pour mener des opérations de surveillance a tout de même de quoi étonner. Les écoutes de communications à tout-va ne suffisaient donc pas, il fallait aussi gagner le terrain des elfes, hordes d'orques et avatars.

La principale crainte était apparemment que des criminels ou terroristes tirent parti des moyens de communication liés à ces univers virtuels, y fomentent des attaques ou effectuent des transferts d'argent. Rien ne dit qu'un quelconque complot ait ainsi pu être déjoué ou que l'autre objectif de recruter des informateurs ait donné satisfaction.

La surveillance intégrait également Xbox Live de Microsoft pour capter des communications entre des joueurs. D'après les documents, le service de renseignement britannique a ainsi " infiltré avec succès des discussions entre divers joueurs Xbox Live ".

Même pour les gamers, la question de la vie privée n'avait donc aucune valeur aux yeux d'une machine de surveillance devenue hors de contrôle...

Dans les documents, des jeux de tir en vue subjective (FPS ; First-personn shooter) sont par ailleurs également cités, de même que la surveillance de communautés autour du jeu de simulation de vol Flight Simulator considérés comme des jeux pouvant entraîner à la conduite d'opérations terroristes.

Le documents font en outre du jeu mobile une cible potentielle pour la surveillance.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1587602
facepalm

et on cautionne tout ca...

Le #1587612
Bah oui c'est des rogues spé finesse...


désolé
Le #1587642
Qu'es ce qu'ils ont du se faire chier à ecouter les pauvres discutions des gamers...
Le #1587822
S’il n’y a pas de fatalité technique à la goinfrerie actuelle d’informations personnelles, à l’utilisation de vrais noms plus ou moins imposée, géolocalisation à tout va et aux grandes déclarations allant avec("la vie privée c'est terminée les cocos" etc).

Il y a par contre besoin d’un nouveau rôle, d’une « sphère privée »/compte pour les données clés, et séparation des rôles. Et clairement aucune loi uniquement « défensive sur l’existant » ne fonctionnera à ce sujet.
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

Mais après c’est sur, il y a aussi le dogme « tout gratuit, tout pub », et le renversement complet allant avec : les clients c'est les annonceurs, les cervelles ciblées et profilées en détail, le produit.
Le #1587852
Voilà ce que c'est que d'avoir TROP de fric, on finit par faire n'importe quoi !!

Infiltrer des réseaux de joueurs .... whouaahh arff ..........
............
............
............
............ même si dans l'absolu, ça fait peur ... de tels moyens entre les mains de gens qui ont si peu de limites !!!
............
............
Je remercie nos amis de la NSA et leurs copains du MI5 de nous espionner pour notre propre bien et notre sécurité !! car ils savent tellement mieux que nous, que nous sommes peut-être des terroristes d'Al-Quaïda !
Le #1588082
Pour Microsoft, rien de nouveau, pour Wow ça explique pourquoi on incite autant les joueurs à se regrouper. Mais d'un autre coté, il suffit d'avoir essayer une fois d'utiliser Mumble pour une soirée, pour comprendre la souffrance des agents de la NSA. Si ça se trouve Mumble a été fabriqué par une officine d'Al-quaida pour pousser les agents de la NSA au suicide.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]