Le projet WorldScreen pour le cinéma du futur

Le par  |  4 commentaire(s)
worldscreen

Le cinéma va connaître sa petite révolution numérique avec un projet d'envergure nommé WorldScreen.

Le cinéma va connaître sa petite révolution numérique avec un projet d'envergure nommé WorldScreen. Le festival du film de Berlin a été l'occasion d'en présenter les grandes lignes. A la clé, une meilleure gestion des processus de production et de distribution, lourds et complexes.

WorldscreenLe projet WorldScreen est financé par l'union européenne et devrait aboutir à une meilleure gestion des énormes flux de données qu'engendre le cinéma numérique. La projection des films digitalisés se fera à des résolutions de 4096 x 2160 pixels réels.

Autant dire que c'est du gros en terme de traitement, de conversion et de stockage. Pour exemple, une seule scène génère 200 à 500 gigabytes de données. Un film de 90 minutes représente donc plusieurs dizaines de térabytes de données.


Maîtrise de la chaine numérique

Siegfried Foessel, coordinateur du projet WorldScreen et membre de l'institut Fraunhofer ne cache pas que la traitement de ce format numérique est un véritable casse-tête qui prend énormément de temps et exige beaucoup d'efforts. Le format retenu est le JPEG2000. Il faut optimiser la totalité du flux de production qui prévoit l'encodage du film image par image et permet de réaliser le montage avec une précision absolue. Les chercheurs ont développé un dispositif de mémoire portable et divers systèmes d'encodage et de décodage des images animées. Une fois tout ce travail numérique achevé, les films seront ensuite envoyés par satellite vers les cinémas pour leur projection.

On annonce une qualité d'image encore jamais vue et tout cela disponible dans les prochains mois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #157846
tu pourrais traduire bytes en octets quand même
Le #157856
Pour les puristes: "Il faut optimiser la totalité du flux de production qui prévoit l'encodage du film image par image et permet de réaliser le montage avec une précision absolue.", comprenez: encodage MJPEG, GOP: "I" seulement
Le #157913
@nemO : bah qu'est-ce tu veux, on est geek ou on l'est pas hein
Le #158001
Vive le chômage à nouveau pointé du doigt dans cette affaire.. une petite pensée pour les projectionnistes qui vont sans doute perdre leur job...

Ne devrions nous pas justement les former à travailler dans le monde du numérique pour convertir ces employés qui actuellement ont la trouille '''
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]