Le directeur de Xandros défend l'accord avec Microsoft

Le par  |  1 commentaire(s)
Xandros Desktop box

Andreas Typaldos, directeur exécutif de Xandros, a déclaré que l'accord technique et marketing signé par sa compagnie avec Microsoft allait soutenir l'adoption de Linux parmi les utilisateurs.

Xandros desktop boxSelon ses dires relayés par TechWeb, les internautes n'auront pas à avoir peur d'éventuelles poursuites de la part du géant des logiciels. " Ce qui est bon pour le taux d'adoption est par conséquent bon pour Linux " a déclaré Andreas Typaldos dans un entretien.

Répondant aux nombreuses critiques, il a assuré qu'un tel accord pouvait en fait bénéficier aux utilisateurs de Linux. " Nous travaillons autour de l'interopérabilité " entre les systèmes Windows et les serveurs basés sur Linux, a précisé Typaldos ajoutant que " cet accord va plus loin que l'ordinateur de bureau ".

Pour rappel, Xandros et Microsoft ont annoncé un accord lundi dernier impliquant des initiatives communes au niveau technologies et marketing. Les deux firmes prévoient également de développer des applications qui relient les outils Xandros System Management et le System Center de Microsoft, en gardant à l'esprit le fait de donner aux secteurs informatiques des moyens plus simples de gérer des environnements hétérogènes.

Un des aspects les plus controversés de cet arrangement, rappelant l'accord passé avec Novell, concerne les brevets logiciels de Microsoft pouvant éventuellement donner le droit à l'éditeur de poursuivre des utilisateurs de Xandros. " Pour les utilisateurs, c'est un moyen de dire qu'ils peuvent sauter de Linux à Microsoft en ayant l'assurance " de ne pas être poursuivi, a éclairé Typaldos.

Rappelons que du côté de la communauté Linux, on réfute le fait que le système d'exploitation, ou d'autres applications open source, enfreigne des brevets détenus par Microsoft. A suivre.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #173768
mais arretons le FUD sur les brevets, car d'une les brevets logiciels ne sont pas valables en europe, deux, ces brevets se feraient demonter si proces il y avait

Exemple de brevet logiciel : l'achat en un click chez amazon et le panier
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]