.xxx : des sites pornographiques portent plainte

Le par  |  8 commentaire(s)
xxx

Aux États-Unis, des sites pornographiques poursuivent l'ICANN et ICM Registry, la société en charge de l'enregistrement de noms de domaine .xxx.

xxxDigital Playground et Manwin Licensing font front commun contre le triple X, et s'attaquent pour cela à l'ICANN ( Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ) qui a autorisé le nom de domaine de premier niveau .xxx dont la gestion est assurée par la société ICM Registry.

Digital Playground est un gros studio pornographique américain, tandis que Manwin Licensing est derrière le plus grand réseau de sites pour adultes avec par exemple YouPorn.com, Pornhub.com ou encore Brazzers.com. Ce groupe - basé au Luxembourg - s'occupe également de la gestion du contenu en ligne sous la marque Playboy.

Les plaignants accusent l'ICANN et ICM Registry de violation des lois antitrust. D'après eux, les propriétaires de marques et de noms de domaine avec une autre extension que le .xxx sont dans l'obligation d'acheter des équivalents en .xxx afin d'empêcher tout cybersquatting. Ils évoquent des " enregistrements défensifs " onéreux.

L'ICANN a donné son feu vert pour le .xxx cette année. L'extension s'adresse aux sites proposant des contenus pour adultes. Pendant une période dite de sunrise, ICM Registry a donné la possibilité aux propriétaires de marques hors industrie pour adultes de s'assurer que celles-ci ne seront pas utilisées pour le .xxx moyennant près de 200 dollars.

Depuis le 8 novembre, une période Landrush permet à l'industrie du divertissement pour adultes de préempter des noms de domaine en .xxx, avant une ouverture générale à partir du 6 décembre 2011 où ce sera la règle du premier arrivé, premier servi.

Pour ICM Registry, la procédure mise en place est " légale " et " responsable ". LeMonde.fr analyse cependant : " Il n'en demeure pas moins qu'il est difficile, pour un site pornographique, de ne pas acheter le nom de domaine de sa marque en .xxx, en complément de son nom de domaine habituel ".

L'affaire est à suivre car elle pourrait dépasser le seul cadre du .xxx avec l'arrivée pour l'année prochaine des noms de domaine de premier niveau personnalisés ( comme .paris par exemple ou d'autres pour des entreprises ). Le ticket d'entrée à 185 000 $ et des dizaines de milliers de dollars par an ( pour la gestion annuelle ) est néanmoins le garant d'une certaine régulation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #862541
C'est clair qu'en multipliant les extensions toutes plus inutiles les unes que les autres mais qu'on doit acheter si on veut éviter les squatteurs, ils connaissent pas la crise ICANN et compagnie. Moi perso je boycotte et je prends que des .com.
Le #862581
autant la periode de sunrise on s'en fout un peu car qqn qui va tapper n'importequoi.xxx VEUT aller sur un site de Q. alors renault.xxx ou peugeot.xxx, je vois pas l'interet de protéger.
Autant c vrai que la quasi obligation de racheter un .xxx pour les entreprises ayant déjà un site porno c du racket
Anonyme
Le #862621
Personnellement je ferais fermer tout les sites de cul et je lèverais une loi qui interdirait d'ouvrir ce genre de site sur le net. Mais bien sûr, j'ai tord et je dois être sûrement malade de penser ça. car dans notre monde faire de l'argent avec de l'immoral et des criminels c'est très bien vu.

Ceci dit, j'ai rien contre le cul, j'aime ça comme tout le monde! C'est juste d'utiliser ça pour crosser les gens qui me fait chier.
Le #862671
@sir_renard
La liberté c'est bien cela te permet de dire ce que tu as dit
Moi, je suis pour qu'on foute la paix aux gens et je ne comprends pas bien en quoi cela te gène que des filles se déshabillent et que des mecs paient pour les voir ?
Ca les regarde non ?
Pourquoi pas interdire internet parce que des malfrats, des terroristes ou autres l'utilise ?
Le #862681
perso, je trouve ça bien le xxx. ça devrait même être obligatoire pour les sites porno et ils faudrait leur interdire les autres extensions. Ce serait ainsi plus simple de proteger les mineurs et les entreprises, les controles parentaux n'aurait qu'à bloquer le domaine de 1er niveau.
Maintenant, dire que l'achat en xxx est obligatoire pour empecher le cybersquating, ça ne change rien par rapport a ce qui existe aujourd'hui. c'est pas le xxx qui a provoqué le cybersquating.
Enfin 200$ (150€ ), c'est une goute d'eau dans les finances des sites porno.
Le #862731
@Moah Dans la mesure ou + de 50% des pages web sur le net sont des sites pour adulte, c'est incontrôlable ton truc.
Alors on va dire, tout les sites de cul sont obligatoirement en .xxx et les logiciels parentaux verifie que ca...

Et quid du contenu "border-line", je connais par exemple plusieurs site de manga ayant une section hentai qui représentent même pas 5% du contenu du site.

@sir_renard Mouais tant qu'on y est faudrait bannir le colonel reyel de l'internet je l'aime pas , nan mais quoi on vas dicter a des adultes responsable ce qu'ils peuvent faire (Sans compter qu'on risque de faire tomber toute l'economie Roumaine et Bulgare)
Le #862741
Pour moi c'est un débat du passé. Qui tape encore un .com ou un .fr à l'heure de google et de la saisie semi automatique ?
Les petits sites qui ont encore besoin de précision (.fr .org ou .com amenant parfois à 3 sites différents) n'ont de toutes manières rien à fiche du .xxx la bataille se fait sur le référencement aujourd'hui (moteurs de recherche et de plus en plus réseaux sociaux).
Anonyme
Le #862791
@Moah et sir_renard: ah ben, c'est un thread à dictateurs en herbe par ici...

@Moah: "ça ne change rien par rapport a ce qui existe aujourd'hui. c'est pas le xxx qui a provoqué le cybersquating."
=>non, mais multiplier les extensions inutiles par contre, si. Autant une extension par pays ça se comprend, autant une extension par thématique c'est clairement pour ponctionner un max. D'ailleurs, ya qu'à voir: ils proposent de payer une "protection" contre l'achat de ton nom de marque .xxx... l'achat d'un non-sévice... c'est carrément des méthodes de mafieux!!!

"Enfin 200$ (150€ ), c'est une goute d'eau dans les finances des sites porno."
=>ouais c'est ça, c'est pas cher donc c'est pas grave... précisement le principe utilisé par les petits délinquants: petit larcin, pas de risque de se faire pister par la police...

En résumé, tout ce que je vois c'est que l'ICANN et l'ICM se conduisent en petites cailleras du web... Par contre ils se préparent à des coups plus gros avec les TLD personalisés... Le pickpocket devient braqueur...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]