YouTube : Viacom renonce aux historiques de connexion

Le par  |  1 commentaire(s)
YouTube - Logo

Dans l'action en justice à 1 milliard de dollars intentée par Viacom à l'encontre de YouTube, les plaignants renoncent aux historiques de connexion des utilisateurs.

YouTube   LogoDepuis mars 2007, le site de partage de vidéos en ligne de Google est en sérieuse bisbille judiciaire avec le groupe de médias Viacom qui lui réclame la bagatelle de 1 milliard de dollars à titre de dommages et intérêts, pour avoir diffusé illégalement plus de 150 000 vidéos soumises à des droits d'auteur, à l'instar d'épisodes de la série animée South Park par exemple. A cause de cette affaire, YouTube n'a pas pu nouer de partenariat avec Viacom comme c'est le cas avec NBC Universal et CBS.

Non seulement Viacom continue d'accuser Google et YouTube de ne presque rien faire pour empêcher la mise en ligne de copies illicites de programmes TV et de films, ce qui constituerait son fond de commerce, mais de réclamer les historiques de connexion des utilisateurs afin d'étayer ses dires. Une requête à laquelle a récemment accédé un juge d'un tribunal de San Franciso, provoquant un tollé général de la part des ardents défenseurs de la vie privée, et ce malgré l'obligation de Viacom de ne pas procéder à des identifications via les adresses IP.

Dans un billet publié hier sur le blog officiel de YouTube, l'équipe du populaire site de partage informe ses utilisateurs que les plaignants, à savoir Viacom mais aussi MTV et d'autres, ont finalement renoncé à ce droit. Sans doute pour leur plus grand soulagement, YouTube ne fournira donc pas les historiques de connexion, et les plaignants de renoncer ainsi à 4 To de données.


YouTube dit se battre pour ses utilisateurs
Rappelant que la Cour s'est rangée de son côté en ce qui concerne l'accès à sa technologie de recherche et d'identification de vidéos, YouTube promet de continuer à informer ses utilisateurs des suites de la plainte, réaffirmant son engagement dans la protection de la vie privée. " Nous continuerons à nous battre pour votre droit à partager et diffuser votre travail sur YouTube. "

Concernant la plainte de Viacom, Google avait déclaré au mois de mai qu'elle représentait une " menace pour la manière dont des centaines de millions de personnes échangent légitimement de l'information et s'expriment. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #277931
" Nous allons continué à nous battre ..."

Et ben, s'ils se battent aussi bien qu'ils écrivent dans un français correct, on est pas sorti de l'auberge
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]