Zango condamné pour son adware publicitaire

Le par  |  7 commentaire(s)

Un distributeur d'adware condamné Le programme distribué par la société Zango était un adware, un programme qui conduisait à l'apparition de nombreuses fenêtres publicitaires non désirées.

Un distributeur d'adware condamné
Le programme distribué par la société Zango était un adware, un programme qui conduisait à l'apparition de nombreuses fenêtres publicitaires non désirées. Pire, ce programme était installé à l'insu des utilisateurs,  qui ont été des millions à se faire avoir.


La justice veille au grain
La commission fédérale américaine du commerce surveille toutefois activement ce genre d'activité illicite, et a réussi à extorquer un accord avec Zango, afin d'éviter une action en justice. Plus concrètement, Zango devra payer une amende de 3 millions de dollars, devra fournir une solution de désinstallation de son adware et surtout devra indiquer un message d'avertissement lors de l'installation de son programme, afin que les consommateurs soient informés.

Sous prétexte de télécharger des logiciels gratuits (utilitaires, jeux,...), les partenaires commerciaux de Zango en profitaient pour installer leur adware sans prévenir les internautes. Pire, dans certains cas, des distributeurs de Zango peu scrupuleux utilisaient des failles de sécurité connues des navigateurs internet pour installer leur programme publicitaire.

Zango a reconnu les faits, mais rejette la faute sur les méthode douteuses de ses partenaires commerciaux. Quoi qu'il en soit, un adware en moins en circulation.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #140180
Enfin,

Toutes les sociètés à l'origine de Spyware et Adware, sans compter les spams devraient subir le même sort.

"Zango a reconnu les faits, mais rejette la faute sur les méthode douteuses de ses partenaires commerciaux."

Ben voyons, ce n'est pas de leur faute, mais ils payent quand même '''''

Etonnant !!!!
Le #140184
Bonjour,

Je suis pas certains que ce soit une bonne nouvelle
En gros pour 3 millions de dollars, cette société s'est achetée le droit de continuer d'infecter d'adware.
En sachant que 3 millions d'euros n'est rien comparé à ce que ça doit lui rapporter.

180solutions et compagnie ont de beaux jours devant eux :[
Le #140185
Au chiotte ces bouffons qui pourrissent nos PC !!!
Le #140189
ces 3 millions seront payés à qui'''

aux personnes concernées ou pas'
Anonyme
Le #140192
Si je ne me trompe pas ce n'est pas une condamnation mais un accord pour éviter les poursuites.
Le #140201
exact pour ce cas precis en effet. merci

mais du coup maintenant je me pose la question plus generalement (non plus pour ce cas donc) pour le cas où la justice condamne une boite pour le meme motif, ca arrivera surement un jour ''
Le #140209
Pouvoir, sexe et pognon, c'est bien ce qui régit ce pauvre monde
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]