Zataz.com pourrait fermer pour avoir signalé une faille

Le par  |  0 commentaire(s)
zataz-logo

Le fondateur de Zataz.com pense sérieusement à fermer son site suite à sa condamnation en appel et dans l'attente d'un autre verdict. Son crime : avoir alerté une entreprise d'une faille de sécurité sur son serveur.

zataz-logoL'affaire impliquant le site journalistique d'information dans le domaine de la sécurité informatique  semble avoir atteint son paroxysme avec le fondateur de Zataz.com qui parle de fermeture. Damien Bancal a en tout bonnement " plein le cul ! " suite à la décision de la cour d'appel de Paris.

L'année dernière, après signalement par un internaute, Zataz.com a mené l'enquête et publié un article au sujet d'une faille de sécurité dans le serveur de la société Forever Living Products France. Via un moteur de recherche FTP, des données bancaires de la société étaient librement accessibles. Le serveur FTP souffrait ainsi d'une banale faille de sécurité avec un accès autorisé en Anonymous.

Comme de nombreuses fois par le passé, Zataz.com n'a pas fait acte de full disclosure à la sauvage. L'article litigieux de quelques lignes, publié en octobre 2008, ne contenait aucune information technique. Qui plus est, un protocole bien établi a été suivi et Zataz.com a alerté la société concernée qui l'a remercié par e-mail. Ce n'est qu'une fois ladite faille corrigée que l'article a été mis en ligne.

C'est à l'approche de Noël 2008 que l'histoire a pris une tournure juridique pour Zataz.com. Une procédure au civil afin que l'article soit retiré et au pénal pour diffamation. Damien Bancal écrit que la société plaignante lui reprochait d'avoir eu accès à ses données en " piratant obligatoirement " le site.

Pour confondre Zataz.com, un rapport d'expert a fourni comme preuve de piratage un log avec épinglée une connexion Anonymous, dont on peut pourtant supposer qu'elle ne constitue pas un fait  avéré de piratage. Au civil, Zataz.com a ainsi été condamné et l'article retiré ( décision sur Legalis.net ). Après une procédure d'appel demandée par Zataz.com, la sanction vient d'être confirmée avec en plus 3 500 € à verser au plaignant.

Au pénal, Zataz.com a dans un premier temps été blanchi concernant les attaques pour diffamation. Forever Living Products France a toutefois fait appel de cette décision. La date de l'appel sera connue le 7 octobre prochain.

Mais Damien Bancal se pose dès aujourd'hui de nombreuses questions quant à l'avenir de Zataz.com dont il évoque la possible fermeture. Une décision qu'il prendra en fin de semaine, tout en lançant un appel aux dons afin que les internautes l'aide à payer sa condamnation au civil.

Amer, Damien Bancal écrit :

" Sachez que dorénavant, même avec toutes les preuves du siècle et votre bonne foi. Si une entreprise souhaite vous faire taire... Il suffira qu'elle sorte l'argent et qu'elle raconte n'importe quoi à grand coup d'experts à sa solde. […] J'en ai plein le cul de voir les policiers débarquer chez moi pour X raisons. Plein le cul de communiquer avec le CERTA, la CNIL... des informations qui permettent de sauver des milliers de Français de l'ardent appétit des pirates. […] Je ne vais pas y laisser ma santé parce que je me suis dit un jour, qu'aider des gens, sans contre partie, sans aucune arrière penser, aller mettre à mal ma famille, mes enfants... "

Accéder au site Zataz.com

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]