C'est confirmé, 2019 est la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

Le par  |  24 commentaire(s)
terre

Selon la synthèse de l'Organisation météorologique mondiale s'appuyant sur les principaux jeux de données internationaux, 2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais observée après 2016.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) confirme que 2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais observée, soit depuis le début des relevés systématiques de température en 1850. Une deuxième place derrière l'année 2016 qui avait été marquée par un puissant phénomène El Niño.

L'institution spécialisée des Nations unies s'appuie sur des jeux de données de la NOAA (Administration américaine pour les océans et l'atmosphère), la Nasa (Goddard Institute for Space Studies), le Hadley Centre du service national britannique de météorologie et le département de recherche climatique de l'université anglaise East Anglia.

L'OMM procède également à une réanalyse des jeux de données du Copernicus Climate Change Service du programme Copernicus de l'Union européenne et de l'agence météorologique du Japon.

Selon cette compilation des principaux jeux de données internationaux, la température moyenne à la surface du globe en 2019 a été plus chaude de 1,1 °C par rapport à la période 1850-1900 utilisée pour représenter les conditions de l'époque préindustrielle.

L'OMM analyse que les températures moyennes pour les dernières périodes de cinq ans (2015-2019) et de dix ans (2010-2019) sont les plus chaudes jamais observées. " Depuis les années 1980, chaque décennie est plus chaude que la précédente. Cette tendance devrait se poursuivre sous l'effet des niveaux records de gaz à effet de serre dans l'atmosphère."

" Si nous poursuivons notre trajectoire actuelle d'émissions de dioxyde de carbone, la température devrait augmenter de 3 à 5 °C d'ici à la fin du siècle ", déclare Petteri Taalas, le secrétaire général de l'OMM, ajoutant qu'il faut s'attendre à de nombreux phénomène météorologiques extrêmes en 2020 et au cours des prochaines décennies.

L'OMM souligne une étude publiée dans la revue Advances in Atmospheric Sciences d'après laquelle un niveau record a été atteint en 2019 pour le contenu thermique des océans qui emmagasinent plus de 90 % de l'excès de chaleur en lien avec le réchauffement de la planète.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lepingouinenfoliedestroyer Connecté VIP 6326 points
Le #2088486
Et le pire reste à venir... J'ai peur des conséquences désastreuses que l'on va se prendre suite aux incendies australiens en plus des pertes animales !
Le #2088489
lepingouinenfoliedestroyer a écrit :

Et le pire reste à venir... J'ai peur des conséquences désastreuses que l'on va se prendre suite aux incendies australiens en plus des pertes animales !


Sans compter le réchauffement aux pôles dont on parle moins maintenant mais qui reste catastrophique...
Le #2088491
Il y a bien un con qui va dire que chez lui il fait plus froid que d'habitude...
Le #2088492
On s'en rend compte...
Le #2088493
phebus29 a écrit :

Il y a bien un con qui va dire que chez lui il fait plus froid que d'habitude...


Chez moi, il fait plus froid que d'habitude.
Le #2088496
phebus29 a écrit :

Il y a bien un con qui va dire que chez lui il fait plus froid que d'habitude...


T’inquiète, on attend notre grand spécialiste (lobbyiste) sur la question ...
Le #2088502
Chez moi il fait plus tiède que d'habitude
Le #2088503
skynet a écrit :

phebus29 a écrit :

Il y a bien un con qui va dire que chez lui il fait plus froid que d'habitude...


T’inquiète, on attend notre grand spécialiste (lobbyiste) sur la question ...


Oui oui, il ne va pas pouvoir se retenir de nous balancer sa diatribe prosélytique à vomir
Le #2088504
Malheureusement il est bien trop tard, le changement est bien amorcé et il va être exponentiel.
Je craint que l'être humain n'ai pas tout les facteurs environnementaux dans son schéma actuel et que des "surprises" sont à venir avec un effet "boule de neige" qui va prendre de cours tout les scénarios actuels.
Le changement climatique agira sur la moindre molécule de cette planète et qui dit réchauffement dit réaction de certaines matières comme la dilatation ou la contraction (suivant le type de matière).
Comme le dit un vieille adage: Tout est lié.
Tant que la majorité bien trop silencieuse attendra sagement que les choses se règlent seules, rien ne changera dans le bon sens. Nous en sommes tous acteurs et nous en seront tous victimes.
Certains attendent des politiques qu'ils s'activent, mais rien ne se fera politiquement sans que "le nombre" ne leur face retourner leurs vestes.
lepingouinenfoliedestroyer Connecté VIP 6326 points
Le #2088505
phebus29 a écrit :

Il y a bien un con qui va dire que chez lui il fait plus froid que d'habitude...


Pas moi en tout cas ! On se tape des températures supérieures à 10° en ce moment alors que l'on est mi janvier ! (je suis du nord ouest de la France)

Je plains les personnes qui ont des enfants... Perso je n'aurai pas de descendance et ce n'est pas plus mal....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme