5G de Huawei : l'administration Trump écarte un rachat de Nokia et Ericsson

Le par  |  1 commentaire(s)
5G

Après l'étonnante proposition du procureur général des États-Unis, l'administration Trump rejette la suggestion d'un rachat de Nokia et Ericsson afin de contrer Huawei dans la 5G.

Dans le but d'écarter Huawei des réseaux 5G et en brandissant le spectre d'un espionnage des communications par la Chine, le procureur général des États-Unis a fait une suggestion pour le moins très inhabituelle.

Pour William Barr et avec l'appui de ses alliés, les États-Unis devraient prendre le contrôle du capital de l'un ou des deux principaux rivaux de l'équipementier chinois de télécommunications dans la 5G. En l'occurrence, le groupe finlandais Nokia ou le groupe suédois Ericsson.

Une telle prise de contrôle pourrait se faire directement ou par le biais d'un consortium d'entreprises privées américaines et d'alliés des États-Unis. " Nous et nos plus proches alliés devons certainement envisager activement cette approche. "

Lors d'une conférence au Center for Strategic and International Studies à Washington, celui qui a été par le passé directeur juridique de Verizon a déclaré (Reuters) : " Mettre notre grand marché et notre puissance financière derrière l'une de ces entreprises ou les deux en ferait un concurrent beaucoup plus redoutable et éliminerait les inquiétudes quant à sa pérennité. "

5G 1

Dans le cadre d'un entretien à CNBC, le vice-président des États-Unis Mike Pence a écarté la proposition de William Barr. " Nous pouvons étendre la 5G, en particulier aux zones rurales de ce pays, en utilisant le pouvoir du marché libre et des entreprises américaines. Et les États-Unis et nos alliés dans le monde entier peuvent répondre à ces besoins eux-mêmes. "

Principal conseiller économique de Donald Trump, Lawrence Kudlow a été plus explicite en déclarant : " Le gouvernement américain n'a pas pour vocation d'acheter des entreprises, qu'elles soient nationales ou étrangères. " Il reconnaît par contre que les États-Unis travaillent en étroite collaboration avec Nokia et Ericsson.

Les États-Unis avaient fait part de leur grande déception après l'annonce du Royaume-Uni d'autoriser les équipements de Huawei pour jusqu'à 35 % de part de marché avec le déploiement de la 5G, en dehors des cœurs de réseaux et infrastructures stratégiques. L'Europe laisse également la porte ouverte à Huawei, contrairement à l'Australie ou au Japon par exemple.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090826
? Ils se moquent de nous ?
Nokia Corporation est une entreprise multinationale. Elle a été en partie rachetée par Microsoft. Usa. Et à déjà été acquise en grande part par des capitaux chinois !
Mais j'ignorais à quel point ils sont ignorants au gouvernement américain ou s'ils se moquent de nous ?
En 1998, Nokia devient le premier constructeur mondial de téléphones mobiles[11].il y 22 ans, et depuis ses actions au nasdaq furent achetées par des sociétés financières internationales dont des sociétés asiatiques et même chinoises ! Very funny !
En 2008, Nokia est le plus grand constructeur mondial de téléphones mobiles, devant Motorola et Samsung, avec près de 39 % de parts du marché mondial (-1 % lors du premier trimestre de l'année 200[23].
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nokia

21 septembre 2010, Nokia change de PDG, en remplaçant Olli-Pekka Kallasvuo par Stephen Elop qui, jusqu'alors, travaillait dans la division Business de Microsoft ; cette nomination est perçue comme une OPA déguisée de Microsoft sur Nokia, à l'époque encore leader mondial des téléphones mobiles (34 % de part de marché, loin devant Samsung) et également des smartphones (41 % de parts de marché)


En mars 2018, l'état finlandais investit 844 M€ pour prendre une participation de 3,3 % au capital de Nokia[66]. Cinq mois après, la Commission européenne fait un prêt de 500 M€ à Nokia[67].

3.3% pour les Finlandais, combien pour les usa ? 40%? Et combien pour les chinois ? 55%?

Ils sont drôles n'est ce pas ?

Les stations, antennes et relais Huawei fonctionnent en Suisse, en Roumanie, à Monaco et dans une vingtaine de pays. Ils seraient deux fois plus performantes et dix fois moins chères ? Et sans bug à la différence de la 5G Nokia Ericsson qui bug à New-York car pas encore au point, ils en sont encore aux versions bêta !

La France s'est tiré une balle dans le pied avec le décret anti-HUAWEI.
Anonyme
Le #2090837
LEVACHER a écrit :

? Ils se moquent de nous ?
Nokia Corporation est une entreprise multinationale. Elle a été en partie rachetée par Microsoft. Usa. Et à déjà été acquise en grande part par des capitaux chinois !
Mais j'ignorais à quel point ils sont ignorants au gouvernement américain ou s'ils se moquent de nous ?
En 1998, Nokia devient le premier constructeur mondial de téléphones mobiles[11].il y 22 ans, et depuis ses actions au nasdaq furent achetées par des sociétés financières internationales dont des sociétés asiatiques et même chinoises ! Very funny !
En 2008, Nokia est le plus grand constructeur mondial de téléphones mobiles, devant Motorola et Samsung, avec près de 39 % de parts du marché mondial (-1 % lors du premier trimestre de l'année 200[23].
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nokia

21 septembre 2010, Nokia change de PDG, en remplaçant Olli-Pekka Kallasvuo par Stephen Elop qui, jusqu'alors, travaillait dans la division Business de Microsoft ; cette nomination est perçue comme une OPA déguisée de Microsoft sur Nokia, à l'époque encore leader mondial des téléphones mobiles (34 % de part de marché, loin devant Samsung) et également des smartphones (41 % de parts de marché


En mars 2018, l'état finlandais investit 844 M€ pour prendre une participation de 3,3 % au capital de Nokia[66]. Cinq mois après, la Commission européenne fait un prêt de 500 M€ à Nokia[67].

3.3% pour les Finlandais, combien pour les usa ? 40%? Et combien pour les chinois ? 55%?

Ils sont drôles n'est ce pas ?

Les stations, antennes et relais Huawei fonctionnent en Suisse, en Roumanie, à Monaco et dans une vingtaine de pays. Ils seraient deux fois plus performantes et dix fois moins chères ? Et sans bug à la différence de la 5G Nokia Ericsson qui bug à New-York car pas encore au point, ils en sont encore aux versions bêta !

La France s'est tiré une balle dans le pied avec le décret anti-HUAWEI.


Excellente analyse
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme