5G : le Royaume-Uni pourrait écarter Huawei d'ici 2023

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Techcrunch
5G 1

Ne pas bloquer brutalement Huawei mais ne pas le laisser s'imposer sur la 5G en le faisant sortir peu à peu des réseaux, ce serait le projet du gouvernement britannique pour ces prochaines années.

L'accès du groupe Huawei au marché 5G britannique ne sera pas bloqué dans un premier temps mais tout sera fait pour l'en faire sortir d'ici 2023, tel serait le projet du Royaume-Uni pour parer au risque de sécurité supposé des équipements chinois et pour ne pas mécontenter l'allié américain.

Cette vision va donc bien au-delà de la présence limitée à 35% de Huawei dans les réseaux de nouvelle génération voulue par Boris Johnson dans un premier temps et malgré les assurances faites en janvier de vouloir maintenir l'équipementier chinois sur le marché UK.

5G

La montée des tensions entre la Chine et les Etats-Unis pourrait amener à un certain point à la nécessité de s'appuyer sur les alliés et savoir la Chine au coeur des télécommunications britanniques ne serait rassurant pour personne, font valoir les tenants du projet.

La décision irait donc dans le sens des pressions du gouvernement US envers les Etats européens pour évincer Huawei et les équipementiers chinois des réseaux 5G. 

On notera que la France pourrait suivre à terme une trajectoire similaire, de l'aveu même du président de l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) qui évoquait en début d'année l'éventualité d'une sortie progressive de Huawei du marché télécom français si nécessaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2099809
On se retrouve avec même pas le niveau de preuve qu'avant la guerre avec l'Irak .
Même pas un petit bout de code,même pas une petite porte dérobée .
Rappel:
https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/10/04/32001-20181004ARTFIG00282-des-puces-chinoises-auraient-permis-d-espionner-les-serveurs-d-apple-et-amazon.php
Accusations qui ont fait flop car il n'y avait rien.
Par contre Snowden nous a montré qui espionnait qui.
Le #2099816
Bon, soit il y a des backdoors et ils espionnent, auquel quoi on arrête tout de suite et on attend pas 2023, soit ya rien et on conserve les équipements
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme