Phablets : plus de 200 millions d'unités écoulées en 2015 ?

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s)
Samsung Galaxy Note

Le Samsung Galaxy Note a pris d'assaut avec succès le segment ambigu des appareils mobiles situés entre le smartphone et la tablette. Cette tendance devrait s'étendre ces prochaines années.

Il y a d'un côté les smartphones et de l'autre les tablettes tactiles. A la frontière, les appareils mobiles sont moins bien définis et exploitent les atouts des deux supports, entre connectivité cellulaire et grand écran. Jusqu'à présent, ce segment constituait un territoire difficile, les produits ayant du mal à être définis.

Ceux qui y ont tenté leur chance ont rarement rencontré le succès, la remarque fréquente étant qu'ils récupèrent les défauts des deux formats plutôt que leurs qualités. Avec le Samsung Galaxy Note lancé fin 2011, cette vision a évolué et les phablets, ce mélange de smartphone et de tablette, ont peut-être trouvé un représentant attractif.

Sur la base du succès de ce modèle, vendu à plusieurs millions d'exemplaires en l'espace de quelques mois, le cabinet d'études ABI Research anticipe de solides volumes sur ce créneau particulier dans les prochaines années.


De beaux jours devant eux
Samsung Galaxy NoteLes phablets, que le cabinet d'études identifie comme des appareils mobiles dotés d'écrans tactiles allant de 4,6" à 5,5", pourraient ainsi représenter 208 millions de terminaux écoulés en 2015. Le démarrage modeste de 2011 va s'étoffer cette année grâce aux produits de nombreux fabricants parmi lesquels HTC, LG Electronics ( qui a déjà présenté son LG Vu avec écran 5" ) ou Huawei.

L'émergence de la catégorie est permise par les évolutions techniques ( affichages de plus haute résolution, puissance des terminaux, ergonomie et réactivité améliorées ) et celle des usages, notamment de la navigation Web et de la consultation d'articles et de contenus en situation de mobilité.

Dans ce profil, l'écran un peu plus grand des phablets constitue un atout par rapport aux smartphones, tout en conservant un encombrement moindre que celui d'une tablette tactile. Le côté " deux-en-un " a aussi son intérêt et ces produits hybrides devraient réussir à se faire leur place entre grands smartphones et petites tablettes.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Kuroz91 offline Hors ligne Vétéran avatar 1222 points
Le #963131
Et on prévoit qu'en 2017, on aura un parc de 1 350 000 000 de phibro. Le phibro est un hybride entre smartphone et vibromasseur rectal pour les wannabe geek, dont la taille se situe entre 3,5" et 4". Le premier phibro a été "introduit" en 2007 par Apple
graveen offline Hors ligne VIP icone 7275 points
Le #963171
Phablets... que ce mot est vilain !
PROMMIX offline Hors ligne VIP icone 5291 points
Le #963191
Kuroz91 a écrit :

Et on prévoit qu'en 2017, on aura un parc de 1 350 000 000 de phibro. Le phibro est un hybride entre smartphone et vibromasseur rectal pour les wannabe geek, dont la taille se situe entre 3,5" et 4". Le premier phibro a été "introduit" en 2007 par Apple



Gourmet offline Hors ligne Vénéré avatar 4713 points
Le #963221
Marc Dorcel a prévu d'investir (de s'introduire dans) le marché d'ici à 2015 en proposant des phibros de "grande taille" (sic [ou suce plutôt]) : plus de 10".
Ceci afin de tenter de redresser un chibre d'affaire plutôt mou ces derniers temps.
Dorcel envisage clairement de prendre par devant une perspective alléchante du "tout-en-un" phibronique : téléphone, tablette mais également tv, VOD, vibro, vibro double, réalité virtuelle (mix télé + sensations tactiles et vibratoires).
On ne peut que lui souhaiter de réussir et ainsi faire rugir la France de plaisir.

db
Vinncennzo offline Hors ligne Vétéran avatar 1952 points
Le #963301
graveen a écrit :

Phablets... que ce mot est vilain !


Je dirais même plus : ce mot est TRES vilain !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire