GPL3 : Novell contraint de revoir ses accords avec Microsoft

Le par Nicolas T.  |  7 commentaire(s) | Source : Novell Says Open Source License Changes Could Kill Microsoft Deal
Novell

La future licence libre GPL 3 visant notamment à empêcher les accords tels que celui très controversé entre Microsoft et Novell, ce dernier se prépare à adapter son partenariat avec le géant de Redmond.

Etant donné l'état actuel des travaux de la 3ème mouture de la GNU General Public License (GPL), Novell déclare que celle-ci risque de l'obliger à modifier son partenariat avec Microsoft, ou à envisager des accords alternatifs.
Novell
En effet, avec la GPL3, ce type d'accord deviendra incompatible avec les activités de Novell, distributeur de Linux. De plus, si la licence n'impactera pas le code actuel, sous GPL2, il est difficilement concevable que Novell vende à ses clients des logiciels qui ne pourront pas recevoir de mise à jour, celles-ci étant licenciées sous GPL3 à partir de cet été.

Ainsi, la compagnie reconnait pour la première fois que la GPL3 sera un obstacle à cet accord avec Microsoft, lequel lui génère pourtant jusqu'à présent de bons profits.


Qui est prêt pour la GPL3?
Le passage proche de Linux sous GPL3 risque de ne pas se faire sans casse. En effet, il est fort probable que certaines compagnies envisagent un fork (une duplication) du projet sous GPL2, ce qui demanderait cependant un effort considérable.

Par ailleurs, cette licence pourrait aussi obliger les constructeurs qui intègrent Linux dans leurs produits (dans les routeurs et les adsl-box par exemple) à passer leur développement sous open-source si ils souhaitent upgrader vers le dernier noyau Linux. Ce qui semble assez risqué pour celles qui comme le fournisseur Internet Free, ont fortement investi dans la recherche et le développement.

Une licence qui n'a donc pas fini de faire parler d'elle sur GNT.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #173220
Un fork de Linux ?
euh ...
KerTiaM offline Hors ligne VIP icone 6496 points
Le #173221
De mémoire il semble que Linus ne soit pas très chaud pour changer la licence du noyau.

Les concepteurs de nos *box FAI n'ont pas de soucis à se faire pour l'instant

Au pire ils adopteront un noyau de type BSD dont la licence est extrêmement permissive.
Legion.nux offline Hors ligne Vétéran avatar 2121 points
Le #173224
Trop de restriction est mauvais (GPL3), mais pas assez de restriction également (BSD) car sans un peu de contraintes comme c'est le cas avec la GPL2 par exemple, ça ne servirait pas le libre, la nature humaine étant ce qu'elle est, certains ne feraient que profiter sans jamais devoir contribuer un minimum...
Après il ne faut pas exagérer les contraintes sous peine de tomber dans l'extrême inverse et faire fuir les gens qui font vivre le système... c'est un juste équilibre a trouver entre écarter les profiteurs tout en attirant les contributeurs et potentiellement les innovateurs...
trictrac offline Hors ligne Vétéran avatar 1477 points
Le #173229
premierement: linux ne migrera certainement pas en GPLv3, trop de personnes sont impactées, et ca serait quasi impossible d'avoir l'accord de tout le monde.
deuxiemement: la GPLv3 part d'un bon principe: ce qu'ils veulent interdire, c'est pas l'accord avec microsoft parce que microsoft c'est le mal, c'est un accord de type echange de brevets pour emprisonner les utilisateurs (ce qui fait perdre une liberté aux users). c4est exactement ce que novella fait...
Chitzitoune away Absent VIP avatar 21888 points
Le #173241
"Le passage proche de Linux sous GPL3 "

On doit pas avoir la même notion de "proche", c'est même pas dit que ça passe en GPL3 un jour

Pour la plupart des projets sous GPL2, y'a de fortes chances qu'ils y restent, car c'est un vrai sac de noeud un changement de licence avec autant "d'auteurs", et d'imbrication entre différents projets.

Le problème se posera plus pour les futurs projets, en GPL3 pour ceux qui le voudront.

Après, on va quand même pas plaindre Novell, ils ont accéder un accord pas très reluisant, juste pour grapiller quelques part de marché (via les "coupons" de MS). Ils jouent, si ils perdent tant pis.
freeman offline Hors ligne Vénéré avatar 4942 points
Le #173252
meme si le noyau ne passera pas en GPL3, la plupart des paquets developpé par debian ou gentoo passeront en GPL3 et novell sera bloqué.
bien fait pour eux
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #173264
je crois que tu rêves un peu là ! En plus c'est pas Debian qui fait la pluie et le beau temps, tu oublies aussi les licences MIT, BSD, Apache, Python, ...
Bref ça va faire chier Novell mais pas pour les raisons que tu invoques
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire