Activision / Microsoft : Sony s'inquiète concernant la franchise Call of Duty

Le par Mathieu M.  |  8 commentaire(s)

Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft inquiète le concurrent principal du géant américain : Sony partage ainsi ses doutes quant à l'avenir de Call of Duty sur PlayStation.

Call-of-Duty-Modern-Warfare

Au début d'année, Microsoft annonçait l'un des rachats les plus conséquents de l'histoire du jeu vidéo en se payant Activision Blizzard pour 70 milliards de dollars. Depuis, la transaction a été confirmée, mais les deux entités attendent les rapports d'enquête des régulateurs pour valider le processus de rachat.

Un des régulateurs du Brésil a déjà partagé un rapport dans lequel est présenté l'avis de plusieurs multinationales de la tech dont celui de Sony.

xbox-activision-blizzard

On peut ainsi y lire que Sony explique avoir des difficultés à créer des jeux à très gros budget, les fameux jeux AAA. Est particulièrement pris pour exemple Call of Duty dont chaque épisode représente un budget de plusieurs centaines de millions de dollars. La franchise étant installée auprès des joueurs depuis des années, Sony admet ne pas avoir les moyens de créer un concurrent potentiel qui pourrait véritablement venir jouer des coudes avec la franchise.

La franchise de longue date parait ainsi indétrônable, et il faut dire qu'elle rapporte des millions de dollars dont une grande partie est effectivement systématiquement réinvestie dans le développement de nouveaux volets. Au fil des années, Activision a mis en place un cycle de développement pluriannuel avec une rotation de ses différents spinnoffs et trois studios dédiés amenant à ce que l'on connait aujourd'hui, à savoir une sortie majeure par an.

microsoft-activision-blizzard

L'impact de Call of Duty sur le secteur tout entier est tel que Sony indique ne pas pouvoir rivaliser avec la franchise. Par ailleurs, la communauté de joueurs est très fidèle au titre, et même si un FPS meilleur en tout point sortait du jour au lendemain, il n'est pas certain qu'il puisse bénéficier d'un transfert de joueurs avant plusieurs années.

Autre point critiqué par Sony dans le rachat d'Activitions par Microsoft : le Xbox Game Pass qui intègre nombre de jeux dès leur sortie. Selon Sony, cette pratique pourrait être anticoncurrentielle par rapport aux éditeurs qui tentent de rentabiliser leurs titres via des achats directs. La trop grande domination du Xbox Game pass pourrait ainsi, selon Sony, impacter négativement la qualité des créations.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
mokocchi offline Hors ligne Vétéran icone 1272 points
Le #2169694
La Netflixisation du jeux-vidéo par Microsoft, et Sony a la position de Blockbuster au moment où Netflix était en train de décoller. Bien entendu, cela va limiter encore un peu plus la qualité/diversité des titres ou les prises de risque.

Pour le joueur moyen, c'est comme pour tout le reste, tout n'est plus que service, tout devient une location longue durée, il ne possédera rien, mais il sera heureux quand même, tant pis si son jeu qu'il vient de débuter sortira de la rotation la semaine prochaine, il n'a déboursé que $14.99 mensuels pour son Pass Ultimate avec un accès au large catalogue...
Fennec6600 offline Hors ligne VIP icone 7313 points
Le #2169728
Il y a 20 ans, Sony avait participé à la mort de Sega (Dreamcast). Maintenant c'est Sony qui subit la fougue de Microsoft.

C'est le cercle de la vie.......
Le #2169763
mokocchi a écrit :

La Netflixisation du jeux-vidéo par Microsoft, et Sony a la position de Blockbuster au moment où Netflix était en train de décoller. Bien entendu, cela va limiter encore un peu plus la qualité/diversité des titres ou les prises de risque.

Pour le joueur moyen, c'est comme pour tout le reste, tout n'est plus que service, tout devient une location longue durée, il ne possédera rien, mais il sera heureux quand même, tant pis si son jeu qu'il vient de débuter sortira de la rotation la semaine prochaine, il n'a déboursé que $14.99 mensuels pour son Pass Ultimate avec un accès au large catalogue...


Sur le point de voir des films, séries, jeux, sortir du catalogue, c'est vraiment un point qui me pose problème.

L'avantage au moins avec les "applications" comme Deezer ou Spotify, c'est qu'il y a un catalogue de plusieurs dizaines de millions de musique, et on ne s'amuse pas à en supprimer à n'importe quel moment.

Après, c'est clair que les fichiers audios, ca prend beaucoup moins de place qu'une série...
RedShader offline Hors ligne Vétéran icone 1811 points
Le #2169775
mokocchi a écrit :

La Netflixisation du jeux-vidéo par Microsoft, et Sony a la position de Blockbuster au moment où Netflix était en train de décoller. Bien entendu, cela va limiter encore un peu plus la qualité/diversité des titres ou les prises de risque.

Pour le joueur moyen, c'est comme pour tout le reste, tout n'est plus que service, tout devient une location longue durée, il ne possédera rien, mais il sera heureux quand même, tant pis si son jeu qu'il vient de débuter sortira de la rotation la semaine prochaine, il n'a déboursé que $14.99 mensuels pour son Pass Ultimate avec un accès au large catalogue...


Les joueurs n'ont jamais possédé leurs jeux. Même en achat classique, les joueurs ne possèdent qu'un droit d'utilisation.
Kimyh online Connecté Vénéré avatar 4843 points
Le #2169830
Fennec6600 a écrit :

Il y a 20 ans, Sony avait participé à la mort de Sega (Dreamcast). Maintenant c'est Sony qui subit la fougue de Microsoft.

C'est le cercle de la vie.......


Sega a participé à sa propre mort, et c est bien dommage.
Fennec6600 offline Hors ligne VIP icone 7313 points
Le #2169833
Kimyh a écrit :

Fennec6600 a écrit :

Il y a 20 ans, Sony avait participé à la mort de Sega (Dreamcast). Maintenant c'est Sony qui subit la fougue de Microsoft.

C'est le cercle de la vie.......


Sega a participé à sa propre mort, et c est bien dommage.


Oui. Je me souviens bien. Ils n'avaient plus un rond pour faire connaître leur dernier bébé.
La console est passée inaperçu dans de nombreux pays et les développeurs de jeux se sont découragés et ont abandonné le navire. Triste fin pour un tel bijou.
cityhunter67 offline Hors ligne Vétéran icone 1999 points
Le #2170132
RedShader a écrit :

mokocchi a écrit :

La Netflixisation du jeux-vidéo par Microsoft, et Sony a la position de Blockbuster au moment où Netflix était en train de décoller. Bien entendu, cela va limiter encore un peu plus la qualité/diversité des titres ou les prises de risque.

Pour le joueur moyen, c'est comme pour tout le reste, tout n'est plus que service, tout devient une location longue durée, il ne possédera rien, mais il sera heureux quand même, tant pis si son jeu qu'il vient de débuter sortira de la rotation la semaine prochaine, il n'a déboursé que $14.99 mensuels pour son Pass Ultimate avec un accès au large catalogue...


Les joueurs n'ont jamais possédé leurs jeux. Même en achat classique, les joueurs ne possèdent qu'un droit d'utilisation.


et de revente
Le #2170186
Fennec6600 a écrit :

Kimyh a écrit :

Fennec6600 a écrit :

Il y a 20 ans, Sony avait participé à la mort de Sega (Dreamcast). Maintenant c'est Sony qui subit la fougue de Microsoft.

C'est le cercle de la vie.......


Sega a participé à sa propre mort, et c est bien dommage.


Oui. Je me souviens bien. Ils n'avaient plus un rond pour faire connaître leur dernier bébé.
La console est passée inaperçu dans de nombreux pays et les développeurs de jeux se sont découragés et ont abandonné le navire. Triste fin pour un tel bijou.


Oui, pourtant, la dreamcast était une excellente console.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire