Alice_logoOn ne peut pas réellement dire que la surprise est de taille. Il y a déjà plusieurs semaines en effet que Neuf Cegetel, Iliad (maison mère de Free) et Numericable ont déclaré leur flamme à Alice et surtout ses 901 000 abonnés ADSL revendiqués. Selon une information divulguée par Dow Jones Newswires, il s’agit dorénavant d’offres fermes qui ont été déposées vendredi auprès de la banque Calyon. Elles avoisineraient les 800 millions d’euros.

Si Numericable ambitionne de compléter ses réseaux câblés par un réseau ADSL, c’est bien la course aux abonnés qui semble motiver les deux autres prétendants. Pour Iliad, l’acquisition d’Alice serait synonyme d’un retour à la deuxième place derrière l’intouchable Orange (7,3 millions d’abonnés); une place perdue à l’issue des rachats successifs par Neuf Cegetel, d’AOL et Club Internet. Reste que le groupe Iliad semble déjà bien occupé avec notamment l’éventuelle obtention d’une licence 3G.


L’atout séduction d’Alice un peu en berne
A noter par ailleurs que, toujours selon Dow Jones Newswires, des mesures de contrôle des informations à destination des investisseurs auraient révélé que Alice aurait sorti près de 100 000 abonnés de son chapeau magique, et ce ne serait pas 901 000 abonnés que compterait en France la toujours filiale de Telecom Italia mais 800 000.

D’ici la fin du mois, le repreneur d’Alice devrait être connu.