Le système de reconnaissance vocale / commandes vocales Siri constitue la grande nouveauté de l'iPhone 4S d'Apple commercialisé en octobre 2011, apportant une facette d'interface vocale qui s'ajoute à l'interface tactile.

Sa force est de ne pas nécessiter l'apprentissage de commandes vocales, le tout fonctionnant en langage naturel, un même résultat pouvant être obtenu à partir de différentes formulations. Pour un système grand public, devant réagir dans un environnement incontrôlé, le résultat est plutôt convaincant.

Mais cela n'a visiblement pas suffi pour certains possesseurs de l'iPhone 4S. Une plainte en nom collectif a été ouverte en Californie contre Apple, accusée de publicité mensongère pour vanter les mérites de son système Siri.


Publicité mensongère
iOS Siri logoFrank Fazio, auteur de la plainte, a acheté son iPhone 4S en pensant avoir à faire à un outil parfait ( même si Apple a toujours précisé que son service était en phase beta ) mais s'est rapidement aperçu que Siri ne fonctionnait pas aussi bien que dans les publicités, ne comprenant pas ses requêtes pour trouver un lieu ou une boutique, ou encore répondant à côté.

Fazio estime qu'Apple a survendu sa fonctionnalité Siri dans des campagnes marketing de plusieurs millions de dollars en trompant le consommateur et que l'iPhone 4S, faute d'un système Siri fonctionnant comme promis, n'est finalement qu'un iPhone 4 en plus cher.

La plainte demande l'arrêt de la vente de l'iPhone 4S et surtout une compensation financière. Le plaignant se réfère aussi à l'augmentation de consommation data mobile engendrée par l'utilisation du système Siri ( qui passe par les serveurs Apple pour transcrire en retour la voix en texte ou en commandes ).

Source : CNet