Développé par Sega, Beijing 2008 dispose du soutien sans équivoque du Comité International Olympique et pourra de ce fait utiliser les noms et sponsors officiels présents à l’événement, un véritable plus. Pour la première fois de son histoire, les jeux olympiques d’été agiront aux côtés des consoles next-gen.

Contrairement à Athènes 2004, le jeu ne sera aucunement exclusif à un support donné et tachera d’être le plus accessible possible. Les mécanismes de jeu restent ancrés sur de conventionnelles bases, ainsi le joueur devra composer avec des phases techniques et des phases on ne peut plus "bourrine".

P P P

Deux concurrents, un objectif
Le timing et l’agilité seront nos plus grands alliés et nous permettront d’accrocher l’or au travers des trente-huit épreuves disponibles. Les développeurs ont eu la bonne idée d’exploiter habilement les manettes consoles, notamment les doubles sticks analogiques permettant une visée correcte au tir à l’arc ou encore une parfaite synchronisation au plongeoir olympique.

Abusant sans conteste du flou de profondeur, le jeu semble l’apprécier tout particulièrement, mais cette application à outrance ne donne pas souvent de très bons résultats. Le rendu de l’eau semble lui bénéficier d’un plus grand soin. En dépit de l’absence d’irrégularités ondulatoires, Beijing 2008 n’a pas à rougir face à son concurrent.

Date de sortie prévue pour le 27 Juin 2008 sur PC, PS3 et Xbox 360.