Skyblog 12 millionsLe blog ou blogue, rares sont les internautes à ne pas savoir de quoi il retourne. Il s'agit pour rappel d'un espace de libre expression où tout un chacun peut par exemple parler d'une passion, raconter ses dernières vacances à la mer ou encore exprimer ses opinions politiques, le tout accompagné des commentaires des visiteurs.

Selon une étude, en moyenne, 120 000 blogues seraient créés chaque jour dans le monde. Cette montée en puissance des blogues inquiète, semble-t-il. Marianne Mikko, députée socialiste estonienne qui siège au Parlement européen, a présenté, il y a peu, un rapport dans lequel elle préconise un plus grand encadrement de la blogosphère afin d'éviter les dérives.

Le rapport pointe du doigt le manque de transparence avec un blogue qui peut être créé en quelques minutes, parler de tout et de rien et dont l'auteur peut rester inconnu aux yeux des visiteurs. Un autre point concerne les problèmes de protection de la propriété intellectuelle. Combien de textes entièrement copiés / collés ou encore de photographies soumises aux droits d'auteurs trouve-t-on sur ces blogues ?

Sont également notés les soucis de respect de la vie privée. Comme cela avait été évoqué lors d'une précédente actualité, on peut en effet se retrouver en photographie ou vidéo sur un blogue, sans jamais le savoir et sans jamais avoir donné l'autorisation, alors que des milliers de personnes - tout dépend de la popularité du blogue - auront peut-être vu cette photographie ou cette vidéo pouvant porter préjudice. Enfin, le problème de la liberté d'expression. Le blogueur peut en effet contrôler les commentaires des visiteurs, les autoriser ou les supprimer. Ainsi, une réponse à un billet / article peut tout bonnement être évincée, oubliant ainsi le droit de réponse de la personne peut-être dénigrée dans un billet.

Marianne Mikko préconise ainsi l'assimilation des blogues à toute autre forme d'expression publique avec une identification claire de l'auteur ( particulier, homme politique,  journaliste, association de consommateurs, entreprise, etc. ), une identification du blogue en lui-même ( De quoi parle-t-il exactement ? Politique, passion pour la montagne ou le sport, dernières vacances à la mer ? ) et un droit de réponse.

Blogueurs et visiteurs des blogues, qu'en pensez-vous ? Le Parlement européen attend vos commentaires.