CNIL_logoLundi se déroulera la journée européenne dédiée à la protection des données personnelles et de la vie privée, avec notamment pour objectif de sensibiliser l'opinion sur les risques liés à l'utilisation des technologies de l'information. La CNIL* profite de cette occasion pour publier les résultats d'un sondage TNS-Sofres réalisé en 2007 à sa demande.

Selon ce sondage**, 61% des personnes interrogées estiment que la constitution de fichiers porte atteinte à leur vie privée. Là où le bât blesse, c'est que seulement 26% ont le sentiment d'être suffisamment informés de leurs droits à la protection des données personnelles.

La CNIL dont la notoriété a progressé auprès des Français, cite également une autre enquête d'après laquelle 76% des internautes se disent gênés par le fait que de nombreuses informations les concernant sont stockées dans des fichiers, et 61% estiment être insuffisamment informés de leur utilisation.

Pour la CNIL, " le développement des nouvelles technologies de l'information doit s'accompagner d'une prise de conscience des droits à la protection des données personnelles et d'une auto-vigilance de chacun ". Malgré les récents efforts financiers du gouvernement consentis à son égard, la commission déplore par ailleurs son budget étriqué qui la pénalise dans la conduite de cette mission qui lui incombe.

* Commission Nationale Informatique et Liberté.
** Echantillon de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus.