Pour le moment, Metal Slug ne s’est illustré sur la console portable de Nintendo ce qui offre à Commando : Steel Disaster une véritable opportunité de s’illustrer et pourquoi pas de se faire connaitre du public. Pour cela, le développeur n’y va pas par quatre chemins et suit tout simplement les traces de Metal Slug.

Les ressemblances sont édifiantes aussi bien au niveau du style artistique que du gameplay. On ne peut pas dire que les développeurs se soient grandement foulés puisqu’ils se contentent d’appliquer à la lettre une formule qui a fait ses preuves depuis fort longtemps. Très succinct, le scénario ne cherche qu’à justifier ces fusillades et nous place par conséquent dans la peau d’un vaillant héros.

Commando Steel Disaster   Imzge 1 Commando Steel Disaster   Imzge 2

Imiter n’est pas jouer
Bien décidé à neutraliser une malfaisante organisation, notre héros Storm fera usage d’armes diverses et variées ainsi que de véhicules lourds en guide de bonus. Ce concept extrêmement basique s’adressera aux fans de tir et d’action, tant l’ensemble se veut linéaire et ne fait place à aucune liberté.

Comptant pas moins de sept missions, le concept ne cherche guère à accrocher le joueur lambda qui en voudra pour son argent. En revanche, le hardcore gamer pourrait apprécier ce côté exigeant et parfois très rebutant. Un jeu qui s’annonce court et grandement limité, mais quand on aime on ne compte pas…

Date de sortie prévue pour la rentrée 2008 sur DS.