LinuxDes problèmes de licence ont fait barrage à l'arrivée du système de fichiers ZFS dans Debian. Le projet a fini par trouver une manière de contourner certains obstacles. Il n'est ainsi pas question de distribuer des binaires mais de livrer ZFS en tant que code source.

Sur Bits from Debian, Ana Guerrero Lopez explique que cela signifie que le code de ZFS est inclus dans la section contrib et disponible pour les utilisateurs ayant recours au framework DKMS - Dynamic Kernel Module Support - pour créer des modules du noyau Linux.

La section contrib rassemble les paquets se conformant aux directives Debian pour le logiciel libre mais qui ne font pas partie de la distribution Debian comme avec la section main. Ils ont des dépendances en dehors de main.

Cette annonce est intervenue alors que le support du système de fichiers ZFS est dans les bagages d'Ubuntu 16.04. Cette intégration via des modules du noyau Linux a en fait hurler plus d'un qui considèrent que c'est une violation de la licence GPL. ZFS est sous licence CDDL et le noyau Linux uniquement sous licence GPLv2.

ZFS a été développé par Sun Microsystems qui est tombé dans l'escarcelle d'Oracle. En annonçant le support de ZFS sur Linux (ZFS-on-Linux) dans Ubuntu 16.04, Canonical a mis en avant l'association d'un gestionnaire de volumes et d'un système de fichiers avec des fonctions avancées d'enregistrement des modifications d'un volume, de clonage copy-on-write, de vérification de l'intégrité contre la corruption de données, de réparation automatique et de compression des données. Une technologie utilisée avec les conteneurs.