Pour l'instant, il est encore trop tôt pour aborder la question de la livraison de colis par drones volants. La FAA commence à peine à étudier le sujet de l'encadrement légal de ces drones aux USA qu'il transpire déjà de multiples restrictions pour leur usage commercial.

Drone singapour En d'autres termes, le régulateur des espaces aériens aux USA souhaite imposer des mesures tellement strictes aux professionnels souhaitant exploiter ces escadrons de drone qu'ils risquent d'être cloués au sol pendant quelques années encore.

L'Europe pourrait ainsi se calquer sur la décision de la FAA, mais en attendant, de l'autre coin du globe, on exploite déjà ces drones dans des activités insolites.

C'est le cas d'un restaurant de Singapour résolument orienté vers les nouvelles technologies. En lieu et place des menus, ce sont des tablettes tactiles qui sont proposées sur les tables. Les clients passent ainsi leurs commandes, puis ce sont deux drones qui assurent le spectacle en livrant directement les consommations.

  

Les drones trouvent automatiquement leur chemin selon la numérotation des tables enregistrées au préalable. Pour éviter tout accident, ils sont équipés d'un cadre renforcé protégeant leurs pales et d'un ensemble de capteurs infrarouges leur permettant d'éviter les obstacles comme des clients ou d'autres serveurs qui viendraient se placer sur le chemin.

Les drones sont produits par Infinium Robotic's et se présentent comme une solution idéale dans un pays qui peine à recruter des serveurs, le poste ayant une très mauvaise image. Le gouvernement a d'ailleurs confirmé que des aides seraient proposées aux établissements qui souhaiteraient automatiser ce type d'emploi.

Source : Cnet