Civic-DroneLes drones ont la cote auprès du grand public et devraient faire fureur lors des prochaines fêtes de Noël. Reste que les vols illégaux commencent réellement à poser problème, notamment en termes de sécurité et de respect de la vie privée. C’est ainsi que les États-Unis ont décidé de réagir. Anthony Foxx, ministre américain chargé des Transports, a annoncé, ce lundi, un encadrement plus poussé des possesseurs de drones. Plus concrètement, ces derniers devront désormais être enregistrés. Fini l’anonymat. Un drone permettra de remonter jusqu’à son propriétaire, afin de faciliter les poursuites en cas d’infraction.

Si la mesure concerne les drones très sophistiqués capables d’aller très haut ( plusieurs centaines de mètres ) et de filmer, les modèles aux capacités limités qui sont destinés aux enfants seront épargnés. Quant à ceux qui possèdent déjà un drone, ils auront pour obligation d’aller le faire enregistrer, sous peine d’amende, comme on s’en doute. Cette mesure fait partie de l’une de celles qui seront présentées d’ici la mi-novembre par un comité formé d’une trentaine d’experts et qui devraient entrer en vigueur vers la mi-décembre afin d’encadrer l’usage des drones.

Source : AFP