ebay_logoL'exercice 2008 du groupe eBay sera peut-être celui de tous les dangers. Ainsi, après avoir subi la grève mondiale des Powersellers (les meilleurs vendeurs du site), le leader mondial des enchères en ligne a transmis à la SEC un rapport relativement inquiétant dans lequel le groupe explique avoir beaucoup de mal à récupérer ses anciens utilisateurs.

Il semble en effet que les hausses de prix à répétition et les récents changements dans les procédures d'évaluation ont fait fuir certains vendeurs qui se sont tournés vers d'autres plates-formes. De même, le modèle de ventes aux enchères semble attirer de moins en moins les acheteurs potentiels qui mettent également en avant le manque de sécurité dans les transactions. Résultat : des acheteurs qui se tournent davantage vers les concurrents, un volume de transactions en baisse sur plusieurs marchés phares et des bénéfices qui plongent.

Ainsi, dans ce rapport, le groupe déclare qu'il devra " faire face à des challenges aux Etats-Unis, en Angleterre et en Allemagne, qui sont nos trois principaux marchés tandis que les progressions des offres, des utilisateurs actifs et de la marge sur les ventes sur la plate-forme ebay.com ont ralenti ces derniers temps”.

Si vous ajoutez à cela les signes de récession qui frappent l'économie américaine, le départ de la fondatrice du site, les fraudes massives à la TVA de vendeurs asiatiques, la traque des faux particuliers par les services fiscaux annoncée pour cette année et les ventes de contrefaçons en constante augmentation, vous obtenez un cocktail de risques assez détonant pour la firme américaine.

Néanmoins, même avec ces signaux négatifs, les analystes prévoient une année 2008 au beau fixe coté finances avec une estimation de progression du bénéfice net de 14 % grâce à l'augmentation des tarifs de commissions, mais également en raison de l'émergence des nouveaux marchés.
Source : Reuters