Les opérateurs historiques se frotteraient-ils les mains ? Après la vague de désabonnements des clients, enthousiasmés par les tarifs très concurrentiels de Free Mobile, il semblerait que la donne ait quelque peu changé ces derniers temps. Orange annonce, par exemple, retrouver quelques nouveaux abonnés.

Orange déclare en effet percevoir un léger reflux d'abonnés depuis la mi-mars. D'après l'opérateur, ce retour serait causé, entre autres, par les problèmes de saturation du réseau. Excédés et déçus, les abonnés feraient donc machine arrière en revenant en terrain connu. Par ailleurs, et toujours d'après Orange, les demandes de portabilité des numéros vers Free seraient désormais "marginales".

Free Mobile lancementLe journal Les Echos relate la même tendance, en avançant le chiffre de 1 000 clients qui quitteraient Free chaque semaine.

Mais les propos rapportés par Orange n'engagent bien que l'unique opérateur, puisqu'aucun chiffre n'a été finalement avancé ni prouvé.