Antennes-4gSous pression du gouvernement et des régulateurs pour mettre fin à l'accord d'itinérance 2G / 3G qui a accompagné le lancement du quatrième opérateur depuis ses débuts en 2012 en lui permettant de passer par le réseau mobile d'Orange en attendant de bâtir le sien propre, les opérateurs Free Mobile et Orange ont modifié leur contrat commercial pour mettre en place l'extinction progressive de l'accord d'itinérance.

Les conséquences de cette initiative vont se faire sentir chez les abonnés de Free Mobile dès le mois de septembre 2016 avec le bridage des débits data en itinérance 3G. Dans sa nouvelle brochure tarifaire qui prendra effet à partir du 1er septembre 2016, Free Mobile annonce en effet un calendrier de réduction des débits en itinérance 3G sur le réseau Orange qui s'établira comme suit (débit descendant / montant maximal théorique) :

  • 1er septembre 2016 - 31 décembre 2016 : 5 Mbps / 448 kbps
  • 2017-2018 : 1 Mbps / 448 Kbps
  • 2019 : 768 Kbps / 384 Kbps
  • 2020 : 384 Kbps / 384 Kbps

Dans le même temps, Free Mobile indique les débits maximum sur son réseau mobile propre : ils sont de 21 Mbps en lien descendant et 11,5 Mbps en lien montant pour la 3G et de 260 Mbps en lien descendant et 50 Mbps en lien montant en 4G, pas très loin des performances à 300 Mbps revendiquées dernièrement par d'autres opérateurs.

On notera que les valeurs de bridage ne concernent que l'itinérance en 3G qui sera amenée à reculer à mesure que le réseau de Free Mobile sera plus étendu et que la couverture 4G prendra le pas sur la 3G. Il reste que l'expérience immédiate pour ceux qui ne sont pas sous couverture 4G et n'ont pas d'antennes 3G Free à proximité risquent de se subir une dégradation de leur expérience utilisateur dès la rentrée.