Gears of War 2 9Qu'on se le dise, Gears of War nous a mis une jolie claque il y a près de deux ans, et le pire, c'est qu'on en redemande. Pas de panique donc, le second volet est sur les rails depuis un bon moment déjà, et il devrait au moins atteindre un standard de qualité égal au premier. Où le jeu et la narration se côtoieraient sans mal. C'est le sentiment du responsable du développement de Gears of War 2, Cliff Bleszinski :

"Avec le premier Gears of War, nous voulions un rythme de blockbuster, et en cela nous nous éloignions un peu de l'histoire. C'est une des leçons que nous en avons tirées. Cette fois-ci, il n'y aura plus de rappels."


Paf Snake ! Dans tes dents !
Pour Cliff, Metal Gear Solid représente tout ce que ne doit pas être Gears of War, comprendre une longue histoire saupoudrée de phases de jeu.

"Les jeux vidéo ne sont pas des films, ils ne se consomment pas d'une traite. Par conséquent, des personnages secondaires vous rappelleront des éléments de parties précédentes. Metal Gear Solid est notre exemple de jeu que nous ne faisons pas. Le divertissement passif est sur le déclin... Il n'y a qu'à voir le succès des tendances web 2.0."

A l'heure où Metal Gear Solid 4 s'affirme très probablement comme l'épisode le plus déséquilibré de la série, avec une partie réservée au jeu bien moindre que dans les opus précédents, ces déclarations peuvent remettre en question le lien que l'on faisait entre le cinéma et le jeu vidéo, dont on disait qu'il se rapprochait de plus en plus du septième art, par bien des aspects.

Mais Metal Gear Solid 4 est culte, avec ses défauts évidents, et Gears of War l'est également, sans être exempt de reproches non plus. Le tout est d'arriver à proposer une expérience de jeu crédible et profonde, et c'est ce sur quoi les développeurs doivent travailler.

Rappelons que Gears of War 2 est prévu pour le mois de novembre 2008 sur Xbox 360.