Avant de commercialiser sa voiture sans conducteur, Google doit encore convaincre les autorités quant à la fiabilité de son véhicule. Après de nombreux tests et présentations, il s'agit désormais pour le constructeur de passer à un test grandeur nature, qui aura lieu très prochainement dans le Nevada.

C'est dans cet état américain que le premier permis pour un véhicule de ce type a été délivré. Et c'est à Google que revient, en premier lieu, l'autorisation de mettre en circulation sa " Google Car ". D'autres constructeurs attendront encore un peu avant de lancer à leur tour leur modèle de véhicule autonome. Pour rappel, la voiture sans conducteur de Google est équipée de caméras, de capteurs sensoriels et de lasers qui analysent de façon permanente les évènements alentours.

Google_Car_ParisCette mise en circulation répond à des règles strictes. Il n'est pas encore venu le temps où le conducteur pourra lire un livre, regarder un film, sans se soucier complètement de la route. L'état du Nevada impose que deux passagers soient obligatoirement dans le véhicule. Et pour le moment, seules des petites portions de route sont allouées à ces véhicules. L'accès est donc limité et les propriétaires de ces Google Car n'auront pas l'impression de conduire en toute liberté.