DeepmindLa victoire de l'intelligence artificielle AlphaGo créée par DeepMind (rachetée par Google) sur plusieurs des meilleurs joueurs mondiaux du jeu de go, dont la complexité semblait difficilement appréhendable par une IA, a mis une nouvelle fois en lumière les progrès rapides réalisés dans ce domaine.

Au-delà de la démonstration de ses capacités, l'intelligence artificielle de DeepMind est aussi utilisée dans des cas bien concrets. Demis Hassabis, cofondateur de DeepMind, a ainsi indiqué à Bloomberg que l'IA était également utilisée pour réduire la consommation d'énergie des datacenters de Google / Alphabet.

Google avait déjà évoqué l'utilisation de réseaux neuronaux pour optimiser le fonctionnement de ses datacenters avec le contrôle d'une grande quantité de paramètres et une souplesse de fonctionnement permettant d'en affiner l'efficacité énergétique.

Google datacenterCette approche est désormais renforcée par la supervision d'une IA pour contrôler certains éléments des datacenters et réduire significativement la consommation d'énergie, avec une baisse des coûts énergétiques et un effet positif sur l'environnement, couplé à l'utilisation d'énergies renouvelables.

L'utilisation de l'IA de DeepMind permet une réduction de 15% du PUE (Power Usage Efficiency), ce qui devrait permettre de réaliser des centaines de millions de dollars d'économie sur l'imposante facture d'électricité du géant américain, qui consomme annuellement plusieurs millions de MWh et dont la plus grande partie provient de l'alimentation des datacenters.

Selon Demis Hassabis, il sera possible d'aller beaucoup plus loin en nourrissant l'IA de nouvelles données issues de capteurs supplémentaires.

Source : Bloomberg