La Hadopi émet une alerte. Il s'agit de prévenir les utilisateurs qu'une arnaque est actuellement en vogue.

Plusieurs internautes ont reçu un SMS pour les prévenir d'un soi-disant téléchargement illégal opéré depuis leur ligne ADSL. Ce message leur demande de contacter un numéro de téléphone surtaxé.

Ce n'est pas la première fois que l'alibi Hadopi sert dans le cadre de campagnes malveillantes. Par le passé, cela a déjà été le cas avec de faux emails renvoyant vers une page ressemblant à la page d'accueil d'Hadopi.fr et d'inciter l'internaute à appeler un numéro de téléphone surtaxé pour entrer en contact avec la Hadopi.

Autre exemple plus osé, des appels téléphoniques d'individus se faisant passer pour des agents de la Hadopi et une intimidation pour tenter de soutirer une amende de 450 euros aux victimes.

Hadopi-logoDans un communiqué, la Hadopi rappelle contacter uniquement les abonnés par email ou par courrier postal dans le cadre de la procédure de réponse graduée. " Seul le juge peut prononcer une amende au titre de la négligence caractérisée, et, le cas échéant la suspension de l'accès à Internet " si des dossiers sont transmis au parquet.