Meizu Pro 6 affichageLe groupe Samsung a joué avec succès la carte de la différenciation en proposant des smartphones dotés d'affichages s'étirant jusque sur les tranches avec ses séries Galaxy Edge. Pendant qu'il prépare déjà la suite logique, à savoir des affichages souples repliables, d'autres fabricants vont lui emboîter le pas.

Selon le Business Korea, les fabricants chinois Huawei et Xiaomi seront les prochains acteurs à proposer des smartphones dotés d'affichages étirés sur les tranches. Certaines marques comme Vivo ont déjà commencé à le proposer (avec le Vivo Xplay 5) mais dans des volumes limités.

La marque Xiaomi devrait lancer un modèle Xiaomi Mi Edge ou Mi Note Edge en s'appuyant sur des écrans fournis par LG Electronics et exploitant un processeur SnapDragon 820 avec 4 Go de RAM et un capteur photo 16 megapixels au dos, et qui pourrait être proposé pour 3000 yuans (400 euros).

Huawei passera par Samsung pour proposer un modèle Huawei Mate Edge, selon les dernières informations en provenance de Chine. Il embarquera un SoC Kirin 950 ou dérivé, avec 4 Go de RAM et son prix devrait tourner autour de 4000 yuans (530 euros).

Pour LG Electronics, ce sera une arrivée sur ce nouveau segment, le fabricant n'ayant proposé des affichages OLED souples que sur ses smartphones LG G Flex. Les smartphones aux écrans incurvés de Xiaomi et Huawei devraient être dévoilés en septembre 2016.

Source : Business Korea