Iliad - LogoLe Groupe Iliad communique son chiffre d'affaires du premier trimestre 2010. Il est en hausse de 4,7 % sur un an pour s'établir à 504,5 millions d'euros. Par rapport à 2009, cette croissance est en berne puisqu'elle était de 41,8 %. C'est l'effet Alice.

Entre le 31 mars 2009 et le 31 mars 2010, le chiffre d'affaires généré par les activités Free d'Iliad a progressé de 11,5 % ( 431 millions d'euros ). Dans le même temps, celui généré par Alice a chuté de  21,6 % ( 68,4 millions d'euros ). Iliad parle de " l'effet de base négatif sur la marque Alice " avec la " disparition des activités de vente en gros et l'érosion de la base d'abonnés ".

Avec un total de 4,504 millions d'abonnés ADSL, Iliad devrait perdre sa place de deuxième FAI français au profit de SFR. Les chiffres de SFR ne sont pas encore connus mais au quatrième trimestre 2009, SFR talonnait Iliad à 16 000 abonnés près.

Sur les 4,504 millions d'abonnés ADSL d'Iliad, 3,886 millions sont sous la marque Free et 638 000 sous la marque Alice. Par rapport au quatrième trimestre 2009, Free a gagné 88 000 nouveaux abonnés pour une part de marché de 23,3 % sur les nouveaux abonnés ( estimation de 378 000 abonnés recrutés en France sur le premier trimestre 2010 ). Alice en a perdu 40 000.

La semaine dernière, c'est le premier FAI français qui a annoncé son nombre d'abonnés ADSL au premier trimestre 2010, soit 8,937 millions pour Orange et un recrutement ( réel ) décevant, de l'ordre de 57 000.

Un point positif pour Iliad est la croissance continue des services à valeur ajoutée tant sous Free que sous Alice. Grâce à cette croissance, le revenu moyen par abonné haut débit est à 36,3 € par mois, soit quasi stable par rapport au quatrième trimestre 2009 ( 36,5 € ).