Depuis juillet 2013, ce sont plus de 4000 médicaments accessibles sans ordonnance qui sont disponibles auprès de pharmacies en ligne suite à un arrêté publié en janvier 2013.

medicamentsAu départ, le concept soulevait diverses polémiques, notamment concernant la possibilité laissée aux internautes de comparer les prix, on pensait que le système encouragerait l'automédication, ou favoriserait certaines dérives... Face à un marché infondé de médicaments de contrefaçons, les Français se voulaient également plutôt frileux concernant l'achat de ces substances sur le net.

En janvier 2014, une étude Ifop indiquait que seulement 4% des Français avaient régulièrement recours aux pharmacies en ligne. Aujourd'hui, une nouvelle étude commandée par Pharmarket.com montre que le chiffre a très rapidement évolué, et qu'un français sur 10 achète désormais ses médicaments sur Internet.

Ce sont les habitants de la région parisienne qui auraient le plus recours à cette nouvelle forme d'accès aux médicaments ( 17%), notamment les familles avec enfants ( 17%) ou les catégories socioprofessionnelles supérieures ( 18%). Pas de véritable révolution concernant la consommation à noter, les sondés indiquent ainsi ne s'orienter que vers les médicaments qu'elles connaissent déjà.

L'enquête permet également de dégager un chiffre intéressant. Selon Ifop, 35% des Français souhaiteraient également pouvoir commander des médicaments délivrés uniquement par ordonnance depuis les pharmacies en ligne. Une option qui existe déjà dans quelques pays européens, avec toutefois quelques restrictions concernant les médicaments pouvant amener à un détournement d'usage lié à la fabrication de produits stupéfiants.

Afin de se rassurer, 34% des Français indiquent également souhaiter que la commande en ligne se fasse par l'intermédiaire de leur médecin, la confiance n'étant encore pas totalement de mise avec les pharmacies en ligne.

Source : ifop