tomonobu itagaki (1)Fait intéressant, le deuxième paragraphe mentionne que la société enquêtait en interne sur l'affaire de harcèlement sexuel à laquelle Itagaki était lié, mais que celui-ci cherchait à la régler au plus vite en invoquant la loi. On apprend également qu'il a, selon ce même rapport, bien été payé en primes annuelles, et que celles dont il se réfère n'avaient pas été validées par l'administration précédente, et non par celle en place aujourd'hui. Tecmo qualifie les dommages et intérêts qu'Itagaki réclame du président comme le résultat de sa propre "distorsion".


Le torchon brûle
Itagaki avait également annoncé que Ninja Gaiden II serait le dernier auquel il participerait, et qu'il ne serait pas à la tête du développement de Dead or Alive 5. Ce à quoi répond Tecmo :

"C'est un énorme problème que de voir notre société traînée en justice par cet employé... Les raisons de ce procès public sont auto-centrées. Qui plus est, [...] il semble se faire passer comme le seul responsable du développement des jeux dans lequel le reste de la Team Ninja s'est personnellement impliquée. La Team Ninja travaille actuellement sur un line-up de nouveaux titres. Toute la Team Ninja commence à travailler ensemble sur de nouveaux jeux."

Un nouvel acte est sans doute à prévoir...


Source : Kotaku