Si le lancement d'un service de paiement sans contact n'a rien de véritablement séduisant pour le grand public, pour Apple, c'est un événement, qui lui garantira une nouvelle source de revenus.

applepay.0 Lancé le 20 octobre dernier uniquement aux USA pour l'instant, Apple Pay permet de payer ses achats simplement avec son iPhone 6 ou 6 Plus en le passant au-dessus d'un module NFC et en s'identifiant grâce au capteur Touch ID.

Une nouvelle façon de payer qui séduit les technophiles et qui évite d'avoir à conserver sa carte bleue sur soi... Mais les débuts du service sont handicapés par un bug.

Pour l'instant, seuls les clients de la Bank of America Corps seraient concernés, sans que la banque de Caroline du Nord ne souhaite confirmer combien de personnes auraient été affectées.

Un bug gênant, puisqu'il entraine tout simplement deux débits pour une seule transaction. Il semblerait toutefois que le problème ne provienne pas du côté d'Apple, qui n'a rencontré aucun autre bug avec les autres banques partenaires. Ce serait donc l'établissement bancaire qui serait à l'origine de l'erreur, d'ailleurs elle a rapidement annoncé que le problème avait été résolu, et que les clients seraient remboursés rapidement.

Enfin, on note également un autre bug qui se veut toutefois moins dérangeant. Il se situe dans Passbook au niveau de l'affichage des cartes enregistrées. Selon plusieurs utilisateurs, les visuels des cartes de crédit ne correspondraient pas toutes aux données enregistrées. Si l'utilisateur ne se rend pas compte de l'erreur, il pourrait ainsi être amené à sélectionner une mauvaise carte de crédit pour ses paiements Apple Pay, avec les déconvenues que cela amène en cas de découvert ou de carte professionnelle. Un correctif serait déjà en préparation du côté d'Apple.

Source : The Verge