Logo Fête de la MusiqueOn dit souvent le marché de la musique plutôt morose voire en pleine crise. Plus qu’une impression que les derniers chiffres GfK viennent corroborer. En France, au premier trimestre 2008, le marché du support musical (CD audio, DVD musical) a totalisé 18,7 millions d’unités vendues, soit une baisse de -11,7 % par rapport au premier trimestre 2007 et de -13,3 % sur le chiffre d’affaires qui s’est établi à 251,5 millions d’euros.

Ces chiffres ne seraient pas encore trop inquiétants si le marché de la musique numérique parvenait à compenser cette chute. Ce n’est pas le cas puisque le chiffre d’affaires de la musique dite enregistrée (marché physique et numérique) a atteint 268,9 millions d’euros, en baisse de -9,9 %. 17,4 millions d’euros c’est donc ce qui est imputé au marché de la musique numérique qui malgré une hausse spectaculaire de +114,8 % ne parvient toujours pas à compenser les pertes.


La musique numérique
Les ventes de téléchargement de musique, hors streaming et sonneries pour téléphones portables, ont représenté au premier trimestre 2008 un volume de 19,3 millions de titres téléchargés, pour une augmentation de +63,6 % sur un an. Le chiffre d’affaires généré via le téléchargement sur PC a été de 10,3 millions d’euros et 7,1 millions sur mobile avec une hausse respective de +68,8 % et +255 %.

Du côté des prix, la tarification sur mobile a fortement augmenté passant de 0,74 euro en 2007 à 1,2 euro en moyenne pour le titre téléchargé au premier trimestre 2008. Un titre téléchargé sur PC est revenu à 0,77 euro, toujours en moyenne, contre 0,67 euro un an auparavant.

Globalement, le prix moyen d’un titre téléchargé était de 0,9 euro début 2008 et de 10 euros pour un album. Début 2007, il était de 0,69 euro pour un titre et 7,75 euros pour un album.