Fuzz_AttenteA l'instar de Digg qui a fait un grand nombre d'émules, Fuzz dont le slogan est " Vous faîtes la une ! ", agrège les actualités issues de multiples sources choisies par les internautes. Depuis près de deux semaines, le service répond toutefois aux abonnés absents, suspendu à une décision de justice rendue hier.

L'affaire oppose le responsable du site, Eric Dupin, également blogueur de renom avec PresseCitron, à Olivier Martinez. Cause du litige, la publication sur Fuzz d'une rumeur concernant les relations amoureuses de l'acteur français avec une chanteuse australienne. Avec son armée d'avocats, Martinez a ainsi assigné en justice Dupin pour " atteinte à la vie privée ", réclamant 30 000 euros de dommages et intérêts et 4 500 euros pour les frais de procédure. Soit près de 35 000 euros sur lesquels Dupin avait ironisé déclarant que Fuzz rapportait enfin beaucoup d'argent.


Une décision qui va faire grand bruit
Eric Dupin doit cependant désormais rire jaune puisque dans un billet publié sur son blog, il annonce très laconiquement la condamnation de Fuzz, et de décréter le jeudi 27 mars 2008 comme une journée noire pour le Web français. Il faut dire que Dupin avait reçu un large soutien de la websphère francophone ne comprenant par pourquoi le simple fait de publier un lien (pas un extrait) vers une information, pouvait être aussi sévèrement condamné.

On se souviendra également de la condamnation du site lespipoles.com où l'utilisation de flux RSS avait été punie par la justice, suite à l'action intentée par le réalisateur du film la Môme. Sans succès, Olivier Dahan avait essayé d'obtenir pareil dédommagement en poursuivant un autre site similaire à Fuzz, Wikio.

N.B : Dupin n'a probablement pas été condamné à payer les 35 000 euros réclamés. Il promet d'en dire plus prochainement.