Nokia Morph nanotechnologiesNokia avait annoncé un rapprochement avec l' Université de Cambridge en mars 2007 pour travailler sur des projets faisant appel aux nanotechnologies, avec pour objectif d'évaluer les potentialités de ces dernières pour créer de nouveaux types d'appareils mobiles.

L'un des premiers résultats de cette troisième collaboration avec Cambridge est représenté par Morph, un concept de téléphone / PDA montrant que les prochaines générations d'appareils mobiles seront étirables, flexibles et translucides, et pourront prendre une infinité de formes différentes.

Selon Bob Iannucci, le directeur des projets technologiques de Nokia : " le Nokia Research Center cherche des façons de réinventer les formes et les fonctions des appareils mobiles ; le concept Morph révèle ce qu'il sera possible de faire. "


Vous ne verrez plus les téléphones portables comme avant
Et, en effet, le paradigme du téléphone portable avec son écran, son clavier numérique,  le tout enserré dans une coque oblongue risque de devenir un objet du passé. Morph laisse place à la transparence et à la souplesse, avec des surfaces auto-nettoyantes, voire dans une certaine mesure auto-réparatrices.

Grâce aux nanotechnologies, les appareils pourront être rechargés à l'énergie solaire sans en compromettre l'esthétique, avec une autonomie et des temps de recharge améliorés, tandis que des capteurs fourniront des informations pertinentes sur l'environnement immédiat.

On a vu les efforts des fabricants de terminaux lors du salon MWC 2008 de Barcelone pour tenter d'intégrer une dimension esthétique dans leurs produits mais ils restent encore limités par les technologies actuelles.

Nokia Morph nanotechnologies 02 Nokia Morph nanotechnologies 03

Pour Nokia, les nanotechnologies vont permettre réellement de se libérer des contraintes des matériaux pour laisser libre cours à la créativité. De quoi révolutionner l'idée que l'on se fait d'un téléphone portable et couvrir de nouvelles utilisations.

Bien sûr, Morph n'est encore qu'un lointain concept et il faudra attendre au moins sept ans avant d'en voir les premières réalisations commerciales sur des modèles haut de gamme et une dizaine d'années pour toucher un plus large public.

Mais les nanotechnologies ouvrent dès aujourd'hui des perspectives assez intéressantes qui risquent de faire de certains de nos films de science-fiction des oeuvres de fiction, tout court.