NanotubesDes chercheurs du GIT ( Georgia Institute of Technology ), à Atlanta ( États-Unis ), sont parvenus à mettre au point un tissu capable de produire de l'électricité.

Pour arriver à ce résultat, des nanotubes de Zinc ont été implantés autour des fibres textiles. Chacun de ces nanotubes est long d'environ 3,5 micromètres ( 1 µm = 10^-6 m ) et a un diamètre compris entre 50 et 200 nanomètres ( 1 nm = 10^-9 m ). Le frottement des fibres textiles causé par les mouvements de la marche, les vibrations sonores ou le vent entraîne des frottements entre les nanotubes de Zinc. Du fait des propriétés piézoélectriques des nanotubes de Zinc, qui permettent à ces derniers de se polariser électriquement sous l'action d'une contrainte mécanique, l'énergie mécanique est transformée en énergie électrique.

Ces travaux permettent d'envisager l'alimentation de petits appareils électriques, comme un baladeur ou un téléphone mobile, simplement en se déplaçant. Les chercheurs imaginent également l'utilisation du tissu dans les rideaux et les tentes pour produire de l'énergie à l'aide du vent. Si cette technologie est encore loin de l'exploitation commerciale, elle s'avère en revanche très prometteuse.
Source : AFP