DRMPour de nombreux internautes, Napster fait encore référence au réseau de P2P star de la fin des années 90, via lequel s'échangeaient des fichiers musicaux illicites. Décision de justice oblige, Napster a fait amende honorable, pour devenir aux Etats-Unis un site de téléchargement de musique entièrement légal.

Signe des temps, alors que l'ensemble des quatre majors du disque (y compris Sony BMG) s'apprêtent à abandonner le recours aux contraignants DRM pour le consommateur, Napster annonce pour le printemps 2008 la vente de fichiers musicaux au format MP3.


En 2008, la mort des DRM ?
Afin de lutter contre le piratage, Napster vendait jusqu'à présent des morceaux protégés par des DRM Microsoft, des systèmes de protection qui sont devenus de plus en plus impopulaires auprès des consommateurs car véritables obstacles à l'interopérabilité. Néanmoins, ce choix était dicté par le désir des maisons de disque qui semblent être revenues à la raison et Napster d'annoncer la vente prochaine de fichiers MP3.

Par cette décision, le PDG de Napster escompte une plus large adoption de la musique numérique et de se réjouir de la prise de conscience (tardive ?) de l'industrie de la musique.

N.B : Napster propose aux USA un service de téléchargement illimité par abonnement. Dans ce cadre, les fichiers téléchargés seront toujours sous gouverne de DRM.