L'eau se présente comme l'élément clef de la vie dans l'univers. À défaut d'être l'élément indispensable à la survie de forme de vies encore inconnues, elle est vitale pour l'homme, il est donc indispensable que nous puissions en trouver, et en récolter lors de nos futurs voyages spatiaux.

Lunar Flashlight Puis qu'il parait impossible de partir à des années-lumière de notre Terre avec nos propres stocks d'eau, la NASA envisage des techniques permettant aux astronautes d'en récupérer dans l'espace, à commencer par la Lune.

On sait ainsi que la Lune propose beaucoup de glace sous sa surface. De par sa relative proximité, elle devient ainsi le terrain idéal d'une mission visant à tester un processus d'extraction d'eau. La colonisation de la Lune ne pourra se faire que si nous sommes capables de nous rendre autonomes, et l'eau pourrait devenir l'élément clé de cette autonomie, en permettant la culture de plantes, la transformation d'oxygène ou en carburant, et le refroidissement de différents appareils scientifiques et systèmes vitaux.

prospection Lune La NASA prépare deux projets baptisés Lunar Flashlight, et Resource Prospector Mission, dont le point de départ est respectivement fixé à 2017 et 2018. Chacun des deux projets prend un chemin différent afin de trouver la meilleure option permettant la colonisation d'un astre distant.

La mission Lunar Flashlight se présente comme une vaste voile solaire de 80 m² qui se déploiera à une hauteur de 20km au-dessus de la surface de la Lune. Elle en fera le tour 80 fois pour repérer les dépôts d'eau en surface et utilisera ses panneaux solaires pour refléter la lumière et éclairer les zones sombres de la Lune.

La mission RPM s'articulera autour d'un rover lunaire qui ira étudier la surface de la Lune au plus proche. Le module sera posé au niveau d'un des pôles de la Lune, il cherchera alors les zones proposant les plus fortes concentrations d'hydrogène jusqu'à 1m de profondeur.

Une fois en possession d'une carte complète de la répartition de l'eau sur la Lune, la NASA pourra engager la deuxième étape de son projet de prospection : tester des unités capables de creuser, de transformer et de stocker l'eau présente sur place.

Source : Space