Logo ICANNLors d'une entrevue accordée au quotidien financier Les Echos, l'ICANN ( Internet Corporation For Assigned Names and Numbers ), l'organisme international à but non-lucratif chargé de l'attribution de plus de 250 noms de domaine tels le .com, le .net ou le .org, a annoncé qu'il autorisera dès le premier trimestre 2009, la création de noms de domaine personnalisés. On pourra ainsi créer des noms de domaine avec pour extension des noms communs ou des noms propres. Par exemple : " maison.dupont ", " tourisme.paris " ou encore " julien.humour ".

Comme le souligne l'AFP, l'enregistrement sera tout de même encadré :
  • Les noms de domaine ne devront pas porter atteinte aux marques
  • Les noms de domaine ne devront pas être proches de noms déjà existants
  • Les noms de domaine ne devront pas usurper l'identité d'une communauté
  • Les noms de domaine ne devront pas conduire à des problèmes d'ordre public ou moral

Loic Damilaville, adjoint au directeur général de l'AFNIC ( Association Française pour le Nommage Internet en Coopération ), l'organisme qui gère le nom de domaine .fr, n'y voit pas grand intérêt, à part celui d'arranger les finances de l'ICANN : " L'ICANN travaille depuis plusieurs mois à la création de nouvelles extensions. On peut se demander pourquoi créer de nouveaux noms de domaine alors que la demande n'est pas forcément là. En revanche, l'organisme va pouvoir en retirer beaucoup d'argent ( ndlr : l'ICANN gagne de l'argent pour chaque nom de domaine créé, cela représente 95 % de son chiffre d'affaires ). "

Mais ce n'est pas tout, les noms de domaine pourront bientôt être en caractères non latins. L'ICANN a indiqué avoir testé la faisabilité avec une quinzaine de langues dont l'arabe, le chinois ou le cyrillique. Tout semble fonctionner, que ce soit avec les navigateurs Internet Explorer, Firefox ou Safari.
Source : Les Echos - AFP