L'AFNIC l'avait annoncé, c'est finalement depuis aujourd'hui que les noms de domaine courts ( composés d’un ou deux caractères) sont accessibles à tous. Jusqu'ici, ces noms de domaines de moins de trois caractères étaient réservés aux propriétaires d'une marque. Lors d'une première phase "sunrise" qui s'est déroulée du 9 décembre 2014 au 9 février 2015, ces titulaires de droit ont pu ainsi se servir et réserver les noms de domaines pour leur activité. Au total, ce sont 11 noms de domaine courts qui ont été enregistrés.

.fr Aujourd'hui à 15h débute la seconde phase " Landrush" qui propose l'acquisition de noms de domaines courts en .fr à tout le monde.

Accessible sur le papier, il faudra toutefois avoir un véritable intérêt à investir dans ces noms de domaines, puisque le tarif de départ est fixé à 15 000 euros. L'idée est ici encore de temporiser les enregistrements et " d'éviter que la valeur des noms de domaine en 1 et 2 caractères ne soit immédiatement privatisée par les revendeurs."

En d'autres termes, les prix élevés sont là pour dissuader les cybersquatteurs et investisseurs. Les prix devraient d'ailleurs rapidement baisser, pour s'afficher à 100 euros au cours de la quatrième semaine.

Certains prestataires proposent toutefois déjà quelques offres facturées bien plus chères, comme OVH qui évoque un tarif de 19 199,00 euros HT.

L'AFNIC a publié une liste des noms de domaine en un ou deux caractères encore disponibles à l'heure actuelle. Certains noms de domaine correspondant aux codes du territoire national ne sont ainsi pas disponibles ( fr.fr , gp.fr, re.fr..)