drapeau-vietnam.pngDepuis la sortie de Pokémon GO sur les smartphones Android et iOS, nombreuses sont les autorités à prendre des mesures plus ou moins radicales pour contenir l’ampleur de phénomène. On en a eu l’exemple hier, avec un maire prohibant purement et simplement le jeu de réalité augmentée dans sa commune. On se souvient aussi de l'interdiction en Arabie Saoudite et en Iran, à l’échelle du pays tout entier cette fois-ci.

Aujourd’hui, c’est le gouvernement vietnamien qui a décidé d’y aller de ses propres mesures face à l'engouement pour Pokémon GO, téléchargé des centaines de milliers de fois dans le pays depuis son lancement le 6 août et vu comme perturbateur. Les autorités locales ont en effet déclaré comme non autorisé l’usage de l’application à l’intérieur ou à proximité des bâtiments gouvernementaux et administratifs, bases militaires ou autres sites sensibles. Fonctionnaires de l'état et civils sont donc mis au parfum. Les autorités en ont profité pour indiquer que l’utilisation au volant n’est pas autorisée non plus. On ne sait jamais que ça ne tombe pas sous le sens pour tout le monde, un peu comme chez certains joueurs chez nous. Si si, on en voit...

Source : PhoneArena