C'est le genre de missive qui peut faire mauvais genre dans un foyer, eu égard au type de contenu piraté concerné... des films pornographiques.

Le mois prochain, près de 3 000 abonnés du FAI O2 au Royaume-Uni vont recevoir à leur domicile un courrier pour avoir a priori téléchargé illégalement des films pornographiques via des réseaux P2P.

Un distributeur et un producteur de films X ont obtenu l'aval d'un juge pour de tels envois ( et l'identification des abonnés ). Ce juge a tenu à poser des limites afin d'éviter de donner aux lettres un caractère de chantage du type " si vous payez, on vous laisse tranquille ".

xxxIl n'empêche que la lettre menace d'une poursuite en justice si l'abonné n'apporte pas des explications. S'il le fait, un arrangement amiable pourra être envisagé.

Reste à savoir quelles suites éventuelles seront données si un abonné nie en bloc ou fait peser la responsabilité du téléchargement illégal sur un tiers. Au Royaume-Uni, il n'existe pas d'infraction pour défaut de sécurisation de sa connexion à Internet...

Aux États-Unis, plusieurs producteurs de contenus pornographiques sont accusés d'avoir abusé du système judiciaire pour extorquer de l'argent à des internautes via une intimidation par des courriers ( voir notre actualité ).

Source : BBC News