PlayStation 3   PS3 Living Room   Image 7Bien que la PlayStation 3 commence à faire sa place au sein du marché vidéoludique, force est de constater que son lancement n'a pas été des plus mémorables, notamment en Europe avec une opération qui a attiré un faible nombre de consommateurs potentiels.

Kaz Hirai, le président et CEO de Sony Computer Entertainment, avait déclaré lors du PlayStation Day de la semaine dernière que « la première année de la PS3 était difficile », en précisant qu'il y avait « des problème de lancement, et nos clients étaient un peu refroidis par la gamme de titres qui était disponible ». Le PDG a souhaité en dire davantage à ce sujet au travers de MCV.


Des éditeurs-tiers frileux
Kaz Hirai 1Hirai a soulevé le fait que les éditeurs-tiers ont été à l'origine très frileux par le fait de produire sur PlayStation 3, ce qui a causé des effets négatifs sur l'impact perçu par les consommateurs. « Je pense qu'il y avait une certaine confusion sur ce qu'était la PS3 à la base - certains des éditeurs-tiers n'avaient pas compris et ils ont voulu se mettre en retrait un moment afin de voir comment les choses se dirigeaient, avant de véritablement puiser dans leurs ressources », a-t-il déclaré. En effet, les productions estampillées PS3 ont mis du temps à être dévoilées, les développeurs se focalisant essentiellement sur les autres consoles du marché.

« Mais lorsque j'ai repositionné la PS3 en tant que console de jeux vidéo au Tokyo Game Show, je pense que tout le monde a compris le message de façon très claire », a-t-il continué. Quoi qu'il en soit, les annonces de jeux sur PlayStation 3 se multiplient et les analystes prévoient d'ores et déjà une réussite financière d'ici 2011.
Source : MCV